Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les dépôts bancaires des MRE chiffrés à plus de 185 milliards de dirhams


Rédigé par A.C le Mardi 16 Novembre 2021

A fin septembre 2021, les dépôts des ménages auprès des banques se sont établis à 775,7 MMDH, en hausse annuelle de 4,7% avec 185,4 MMDH détenus par les MRE.



Bank Al-Maghrib (BAM) publié son tableau de bord intitulé : « Crédits et dépôts bancaires » qui donne une vision globale sur l’évolution des principaux agrégats relatifs à la sphère monétaire de l’économie au terme des neuf premiers mois de l’année 2021.
 
Il en ressort, en premier lieu, une hausse annuelle de 4,3% des crédits aux entreprises non financières privées. Cette évolution recouvre une hausse de 10,2% des facilités de trésorerie et des baisses de 4,8% et de 0,7% respectivement des prêts immobiliers et de ceux à l’équipement, relève-t-on de même source. Et d’ajouter : l’accès au financement, au 3ème trimestre 2021, a été jugé normal par 89% des entreprises industrielles, avec un coût du crédit en stagnation. Sur ce point, BAM, citant les résultats de son enquête sur les conditions d’octroi de crédit disponibles, souligne que les banques auraient, au terme des neuf premiers mois de 2021, maintenu inchangés les critères d’octroi des crédits aux entreprises toutes tailles confondues et pour tous les objets de crédit à l’exception des prêts à la promotion immobilière où ils auraient été légèrement durcis.
 
Pour la demande, poursuit la même source, elle aurait enregistré une hausse aussi bien pour les GE (Grandes Entreprises) que pour les TPME (Très Petites et Moyennes Entreprises).
Par objet, elle aurait marqué un accroissement pour les prêts de trésorerie, une baisse pour les crédits à l’équipement et une stagnation pour ceux à la promotion immobilière.
 
Baisse des taux appliqués sur les crédits à la consommation
 
Autre élément soulevé dans le tableau de bord de la Banque centrale : hausse des taux appliqués aux nouveaux crédits ressortent au 3ème trimestre 2021, d’un trimestre à l’autre, de 13 pbs à 4,17%. Par taille d’entreprise, elles ont augmenté de 12 pbs à 3,83% pour les Grandes Entreprises (GE) et de 15 pbs à 4,98% pour les TPME.
 
BAM indique, en outre, que les banques déclarent un durcissement des critères d’octroi aussi bien pour les prêts à l’habitat que pour les crédits à la consommation.
Pour la demande, elle aurait connu une stagnation, recouvrant une hausse pour les prêts à la consommation et une baisse pour ceux à l’habitat.
 
Pour ce qui est des taux appliqués aux nouveaux crédits aux ménages, ils ressortent, au 3ème triesmtre2021, en baisse de 2 pbs à 4,24% pour les crédits à l’habitat et de 13 pbs à 6,51% pour ceux à la consommation.
 
S’agissant des dépôts auprès des banques, ils ont enregistré, à fin septembre 2021, une hausse annuelle de 7,3% pour s’établir à 1 043,3 MMDH. Idem pour les dépôts des ménages puisqu’ils se sont établis à 775,7 MMDH, en hausse annuelle de 4,7% avec 185,4 MMDH détenus par les MRE. De même les dépôts des entreprises privées ont progressé de 7,4% pour atteindre 154,9 MMDH à fin septembre. Les taux de rémunération des dépôts à terme à 6 mois et de ceux à 12 mois ont enregistré, à fin septembre 2021, des hausses de 10 points de base et de 6 points pour s’établir respectivement à 2,35% et à 2,60%. Pour les comptes d’épargne, leur taux minimum de rémunération a été fixé à 1,03% pour le deuxième semestre 2021, soit un repli de 24 points de base par rapport au semestre précédent.
 

  


Dans la même rubrique :
< >