Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les besoins spécifiques des personnes âgées

Confinement


Rédigé par S. K. le Jeudi 2 Avril 2020

En cette période de confinement, les personnes âgées doivent appliquer les mesures de protection, pour affronter la contagion et éviter un affaiblissement de leur santé.



Les besoins spécifiques des personnes âgées
Les personnes âgées sont majoritairement des personnes fragiles, ou immunodéficients. Selon les résultats du recensement général de la population et de l’habitat du Maroc, réalisé par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) en 2014, le pourcentage des personnes âgées atteintes d’au moins une maladie chronique est de l’ordre de 64,4%.

Ces maladies chroniques sont soit développées depuis l’âge adulte, soit sont apparues au troisième âge. « Chez les personnes âgées, nous trouvons plusieurs types de maladies chroniques. Il y a celles qui surviennent à l’âge adulte, comme le diabète ou l’hypertension artérielle. Il y a aussi des maladies spécifiques qui apparaissent tardivement, comme le parkinson et la démence. D’autres maladies, inflammatoires, comme le Horton, qui est une inflammation des artères temporales », nous explique Dr. Moussayer Khadija, spécialiste en Médecine interne et en gériatrie, et présidente de l’Association Marocaine des Maladies Auto-Immunes et Systémiques (AMMAIS).

Confinement oblige, les cabinets médicaux privés ne reçoivent que les cas d’urgence et assurent la téléconsultation gratuite. Faute de connaissance ou de matériel technologique, ces personnes fragiles ont besoin d’être assistées pour effectuer cette opération. « La téléconsultation est très appréciée en cette période, à condition que les médecins s’y investissent au maximum. Les personnes âgées doivent garder le contact avec leurs médecins. Certes, il y a parmi eux ceux qui ne maitrisent pas les outils technologiques. J’invite toutes les personnes ayant une personne âgée dons son entourage à l’assister à ce niveau », ajoute Dr. Kha-dija Moussayer.

Face au Coronavirus, les personnes âgées, en particulier après 70 ans, constituent la population la plus vulnérable. Dr Khadija Moussayer conseille à toutes les personnes âgées, installées dans des maisons de bienfaisance, ou entourées de leurs familles, de suivre les strictes mesures de protection contre ce virus, en ayant une bonne hygiène de vie et en entretenant leur santé au cours de ce confinement.

Les règles d’un bon confinement

Contrairement aux idées reçues, les besoins énergétiques chez les personnes âgées sont les mêmes que chez les adultes. Le capital musculaire diminue chez les personnes fragiles, ce qui aggrave leur état nutritionnel et l’hydratation. En plus de la bonne nutrition, les personnes âgées doivent garder une activité physique, pour éviter l’aggravation de la fonte musculaire, tient à préciser Dr Khadija Moussayer.

S.K