Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les achats de blé sur le marché international seront plus modérés cette année


Rédigé par C.B le Mardi 21 Septembre 2021

Après deux années consécutives de hausse, les achats de blé par le Maroc sur le marché international seront plus modérés en 2021/2022. En effet, le Royaume a connu quelques difficultés ces dernières années avec une faible récolte, toutefois l’heure est désormais à l’embellie.



Citant le dernier rapport du Département américain de l’agriculture (USDA), l’Agence Ecofin,  indique que ce recul des achats s’explique principalement par la bonne production du pays en 2021/2022 à la faveur des pluies abondantes qui sont tombées dans la plupart des zones de culture. « le Royaume chérifien devrait en effet importer 4,5 millions de tonnes de la céréale durant ladite campagne qui s’achève en juin prochain. Un chiffre en baisse par rapport aux résultats respectifs de 4,8 millions de tonnes et 5,2 millions de tonnes des saisons 2019/2020 et 2020/2021 », indique-t-on. «Ce recul des achats s’explique principalement par la bonne production du pays en 2021/2022 à la faveur des pluies abondantes », ajoute-t-on . 
 
Par ailleurs, le rapport a noté que la France et l’Ukraine continuent de contrôler la plus grande part du marché marocain du blé tendre, tandis que le Canada domine le marché du blé dur. Le Maroc est 3ᵉ consommateur africain de blé derrière l’Égypte et l’Algérie avec plus de 10 millions de tonnes de la céréale par an.