Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 24 Septembre 2021

Les officiers et techniciens des Forces royales air reçoivent actuellement une formation intensive pour piloter les aéronefs américains Apache, que le Royaume obtiendra dans le cadre d'un accord militaire conclu à Washington.



Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE
Avec la coopération de plusieurs officiers américains, les exercices tactiques comprennent l'utilisation de systèmes de simulation au profit des équipes qui opéreront sur les hélicoptères de combat Apache, ainsi que l'utilisation de divers armements et dispositifs de combat et de défense à bord des hélicoptères marocains.
 
Abdelhamid Harfi, expert en affaires militaires précise, dans une déclaration au journal électronique Hespress, que l'entrée des Apaches au Maroc est précédée de plusieurs mesures, la première est la formation d'officiers pilotes et techniciens pour les usages de cette flotte aérienne, notant qu'une formation à distance est organisée, depuis 2020, au profit d'un groupe de pilotes marocains.
 
Le colonel Khaled Samit, commandant de l’escadre AeroCombat est devenu le premier Marocain à réaliser un vol à bord d’un hélicoptère d’attaque Apache AH-64D, et un certificat d’authenticité célébrant cet évènement lui a été délivré par les Etats-Unis.
 
Le colonel Samit a été nommé commandant de l'escadron d'hélicoptères d'attaque, y compris des hélicoptères Apache, fait savoir l'expert, ajoutant que des visites et des exercices avec l'armée américaine seront organisés afin de former plus de pilotes et techniciens marocains.
 
Les deux pays ont organisé des exercices « impliquant des pilotes majors marocains à travers des simulations des versions E et D de l'aéronef de combat Apache », indique-t-il, soulignant que le Royaume se prépare à recevoir ces hélicoptères de pointe en construisant une base aérienne spéciale pour les hélicoptères Apache américains.
 
Le Royaume devrait acquérir 24 hélicoptères, pour une valeur totale de 1,5 milliard de dollars.
 
L'Apache reste le meilleur hélicoptère d'attaque depuis son lancement en 1989. Ces hélicoptères bimoteurs développés par Boeing sont utilisés par l'Égypte, la Grèce, Israël, les Pays-Bas, le Japon, l'Arabie saoudite, les États-Unis Émirats arabes unis et Royaume-Uni.
 
Ces avions sont technologiquement avancés et ont d'énormes capacités de coordination avec les avions sans pilote, permettant au pilote Apache d'avoir un grand contrôle sur les opérations d'atterrissage, grâce à un système interne habité composé des derniers systèmes de communication, de navigation et de capteurs.
 
Le Maroc a été l'un des plus gros clients des États-Unis dans l'industrie de l'armement. Plus tôt cette année, un rapport du Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) avait déclaré que les États-Unis restent le principal fournisseur d'armes du Maroc (90 %), suivis de la France (9,2 %) et du Royaume-Uni (0,3 %).