L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Les Assises nationales de la Guinée : L’Ambassade au Maroc ouvre les débats


Rédigé par W. S. le Lundi 25 Avril 2022



Les Assises nationales de la Guinée : L’Ambassade au Maroc ouvre les débats
La communauté guinéenne au Maroc a entamé, vendredi 22 avril à Rabat puis le lendemain samedi à Casablanca, les discussions dans le cadre des Assises nationales, sous la houlette de l’Ambassade de Guinée auprès du Royaume du Maroc.

Le Colonel Mandjou Dioubaté, Attaché de Défense, présidant ces journées de concertation, n’a pas manqué, dans une brève allocution, de rappeler l’esprit patriotique qui devra marquer ces rencontres fraternelles entre Guinéens.

Dans cette optique, il a souligné que la rencontre de ce jour s’inscrit en droite ligne des directives données par les hautes autorités du pays, à leur tête, son excellence le colonel Mamady Doumbouya, Président de la Transition, chef de l’État, chef suprême des armées.

Avant d’ajouter : « cette rencontre de réconciliation historique a pour but de panser les plaies, recoudre le tissu social, et pour cela, nous devons nous réunir autour d’une même table, pour promouvoir la paix, la fraternité, le pardon ». On ne peut qu’être d’accord avec l’Attaché de Défense quand il dit : « ces journées, dénommées aussi journées de vérité et de pardon, nous interpellent tous, car la Guinée est un bien commun. Ces journées doivent nous permettre de parler à coeur ouvert.

Comme le souligne le colonel Mamady Doumbouya : +Aujourd’hui, c’est une évidence de relever que notre vivre ensemble est fortement entamé. Le tissu social fragilisé, les causes de cet état de fait sont multiples et complexes+.

Autrement, les Guinéennes et Guinéens ont besoin de se parler, de se regarder, de se pardonner, d’avancer ensemble, main dans la main pour trouver les solutions aux problèmes guinéens. D’où la forte implication de chacun des Guinéens est certainement le gage de la réussite de ces Assises. « Seuls les sacrifices consentis nous garantiront un vivre ensemble paisible et durable pour le rayonnement de notre Guinée », conclut Mandjou Dioubaté.

Rappelons que ces Assises de Rabat et de Casablanca connaissent une forte participation. Il ne pouvait en être autrement puisqu’elles se tiennent sur l’ensemble du territoire national (Conakry et toutes les préfectures du pays du 22 mars au 29 avril 2022).



W. S.








🔴 Top News










 
Other