L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

League of Legends : Le code source du jeu, subtilisé par des cybercriminels


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Jeudi 26 Janvier 2023

Des cybercriminels se sont emparés du code source du jeu vidéo phare, de Riot Games, « League of Legends », et réclament une rançon pour le restituer. Détails.



Le code source du jeu vidéo phare, de Riot Games, « League of Legends », a été subtilisé par des malfaiteurs qui réclament désormais une rançon. Le jeu Teamfight Tactics est également concerné. Comme pour le futur jeu vidéo de Rockstar Games, une personne mal intentionnée s’est emparée du code source de plusieurs titres de Riot Games.

Dans une publication, l’éditeur à succès, connu pour son jeu de tir Valorant, a averti, mardi 24 janvier, que le code source de son jeu « League of Legends » a été subtilisé la semaine dernière.
Il a poursuivi que la cyberattaque touche un autre titre de son catalogue : Teamfight Tactics. Il s’en est suivi une demande de rançon, parvenue à Riot Games. “Inutile de dire que l’on ne paiera pas”, a tranché l'entreprise sur Twitter.

La réalisation du vol a été très bien réfléchie et planifiée, les cybercriminels ont utilisé une technique de l’ingénierie sociale. Elle consiste à entrer en contact avec une personne ayant accès à des informations afin de la manipuler psychologiquement dans le but de les récupérer pour des fins particulières.

Les voleurs ne se sont pas limités à cela, ils ont également eu accès à une plateforme anti-triche, en plus des deux codes sources. L’éditeur est donc devenu particulièrement vigilant à l’activité sur ses jeux.

Certes, la cybercriminalité se joue des frontières nationales. Les malfaiteurs, les victimes et les infrastructures techniques se trouvent sur des territoires distincts, ce qui complique grandement la conduite des enquêtes et les poursuites.

Dans ce sens, Riot Games a affirmé : “Depuis l’attaque, nous nous efforçons d’évaluer son impact sur l’anti-triche et d’être prêts à déployer des correctifs le plus rapidement possible si nécessaire”.

Le risque ne consiste pas en la possibilité de divulgation des images d’un jeu à venir, contrairement aux mésaventures de GTA VI. League of Legends est sorti en octobre 2009 et Teamfight Tactics est disponible depuis juin 2019. Toutefois, certaines fonctionnalités encore à l’étude sont présentes dans le code source.

D’ailleurs, il a été rapporté qu’aucune donnée personnelle n’a été volée, selon Riot Games qui prévient : "Bien que nous espérons que certains de ces modes de jeu et autres changements finissent par arriver aux joueurs, la plupart de ce contenu est en prototype et il n’y a aucune garantie qu’il soit un jour publié".

Dan le même sillage, l’éditeur assure qu’aucune donnée personnelle ne va être divulguée. Des audits sont d’ailleurs en cours pour vérifier l’état de ses systèmes et aider au mieux l’enquête.

Enfin, Riot Games promet de publier un rapport détaillé sur les techniques utilisées par les attaquants et les domaines où la sécurité de l’entreprise a échoué.