Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le potentiel éolien offshore marocain mis en évidence par la Banque mondiale


Rédigé par Hajar Lebabi le Mardi 19 Mai 2020

Le spécialiste principal de l'énergie de la Banque mondiale, pour l'énergie éolienne offshore, Mark Leybourne, a déclaré que le Maroc possède une ressource éolienne offshore «fantastique», «qui est trop attrayante pour être ignorée».



Le Maroc dispose d'un potentiel éolien offshore important proche des centres de population.
Le Maroc dispose d'un potentiel éolien offshore important proche des centres de population.
En réponse à un commentaire sur une analyse technique de la Banque mondiale du potentiel éolien offshore du Maroc - l'un des 50 pays pour lesquels la Banque mondiale a mené une analyse - M. Leybourne a déclaré que l'éolien offshore au Maroc pourrait être exploité pour soutenir la décarbonisation de l'industrie dans le pays. Il a déclaré que le «profil temporel» de la ressource pourrait également être bénéfique pour le mix énergétique.

Au long terme, M. Leybourne a déclaré que l'inclusion de la production d'hydrogène à partir de l'éolien offshore pourrait aider à éviter les problèmes de transport et également permettre au Maroc de devenir un exportateur d'énergie. «Cela pourrait apporter des avantages économiques substantiels, en particulier si le marché européen de l'hydrogène se développe comme prévu», a-t-il déclaré.

Des zones adaptées 

Une analyse de la Banque mondiale des marchés émergents pour l'éolien offshore a été entreprise par son programme d'aide à la gestion du secteur de l'énergie en partenariat avec la Société financière internationale. Il s'est concentré sur le Maroc et un certain nombre d'autres pays, et a constaté que la côte ouest du pays le long de l'océan Atlantique a d'excellentes vitesses de vent dans des eaux peu profondes et plus profondes adaptées au vent offshore.

Il existe deux zones bien adaptées aux fondations fixes dans les régions du sud et du centre du pays, avec des potentiels techniques de 11 GW pour la zone la plus au sud et de 10 GW pour la zone centrale.
Plus loin du rivage, il y a une bande d'eaux jusqu'à 1 000 m de profondeur avec des vitesses de vent atteignant plus de 9 m / s, ce qui conviendrait au vent offshore flottant avec un potentiel technique total de 135 GW.

Sur la côte nord, il y a une autre bande d'eaux avec 43 GW de potentiel de vent flottant.

Le rapport de la Banque mondiale indique que des points d'accès au réseau existent à proximité des zones de développement potentiel, bien qu'un renforcement substantiel sera nécessaire pour acheminer l'électricité vers les principaux centres de demande de Rabat et de Casablanca.

La production d'énergie solaire et éolienne terrestre au Maroc s'est récemment développée, mais il reste encore du chemin à parcourir, de sorte que l'éolien offshore doit rejoindre la file d'attente pour le déploiement des énergies renouvelables.

Le rapport note qu'en 2014, le Maroc importait environ 90% de ses besoins énergétiques. «L’objectif stratégique national du Maroc est d’améliorer la sécurité de l’approvisionnement en réduisant la dépendance à l’égard des importations d’énergie, notamment en augmentant l’utilisation de sources renouvelables pour la production d’électricité», indique le rapport.

«D'ici 2030, les sources d'énergie renouvelables devraient fournir 52% (10 GW) de la capacité totale installée.»

Le rapport indique que si le Maroc devait développer l'éolien offshore, il pourrait potentiellement vendre de l'énergie sur le marché européen, en particulier l'Espagne et le Portugal, car ils n'ont pas encore déployé l'éolien offshore eux-mêmes (bien que les deux pays développent actuellement des plans pour le faire).
 
L'éolien offshore devrait bien sûr également être en concurrence avec d'autres sources d'énergie renouvelables dans le pays, mais son ampleur, la proximité des centres côtiers de population, sa capacité à générer des emplois à long terme et les pays voisins qui ont également besoin d'énergie renouvelable augurent bien de son potentiel.

  


Dans la même rubrique :
< >