L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Le polisario subit une nouvelle humiliation au Mexique


Rédigé par Anass Machloukh le Mercredi 4 Mai 2022

Les dirigeants du polisario ont subi un choc après leur humiliation au Mexique où une conférence organisée pour soutenir la thèse séparatiste a tourné au fiasco. Selon des sources diplomatiques, la conférence a tout réuni, sauf l’auditoire qui a manqué à l’appel !



De jour en jour, le front polisario accumule les échecs sur le plan international. En plus d’avoir perdu le soutien de plusieurs Etats qui le soutenaient auparavant, le front séparatiste ne jouit plus de la moindre considération même au sein des pays qui le reconnaissent encore. C’est le cas du Mexique, où les cadres du front ont organisé une conférence pour plaider la cause séparatiste devant le public mexicain, en marge du Forum Social Mondial. Cette conférence a vite tourné au fiasco vu que personne n’y a assisté hormis une poignée d’individus. Contactées par nos soins, des sources diplomatiques nous ont confirmé cette information qui a largement circulé sur les réseaux sociaux, en attestant l’échec de cette manifestation par laquelle la bande de Brahim Ghali espérait envenimer l’opinion publique mexicaine par son discours sécessionniste. “ L’échec a été tel que les organisateurs n’ont pas pu se remettre de leur humiliation face à un auditoire presque vide”, ajoutent les mêmes sources qui ont requis l’anonymat.

Ce nouvel affront prouve que la propagande polisarienne n’a plus d’échos au sein de la communauté internationale sur laquelle le mouvement séparatiste s’appuyait pour promouvoir ses idées. Le Polisario jouit désormais de moins de soutien y compris dans les fiefs historiques tels que les pays d’Amérique Latine, où le dynamisme de la diplomatie marocaine constaté ces dernières années a renversé la donne en faveur du Royaume. En témoigne le cercle restreint des pays qui reconnaissent encore la pseudo "RASD" tels  que la Bolivie, le Mexique, l’Uruguay, le Venezuela, Cuba, le Nicaragua, Guyana et le Trinidad et Tobago.

L’offensive diplomatique du Maroc se poursuit au Mexique. Bien que ce pays reconnaît toujours le polisario, le Royaume ne manque pas de renforcer les relations bilatérales en élargissant le champ de coopération. Un travail mené par l’Ambassade du Maroc au Mexique et qui donne d’ores et déjà des résultats. Rabat et Mexico ont renforcé leur coopération dans le domaine des phosphates et de l'éducation. L’ambassade a également lancé une campagne de promotion du Label “Made in Morocco”.

Rappelons que le Maroc semble plus proche que jamais de régler la question du Sahara. L'initiative d’autonomie proposée en 2007 est soutenue par une grande partie de la communauté internationale y compris les pays les plus influents au Conseil de Sécurité, à savoir les Etats-Unis et la France, auxquels s’ajoutent l’Allemagne et l’Espagne qui a exprimé son soutien récemment. Un soutien de taille qui a brouillé les cartes du polisario et de son parrain algérien.