Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le nouveau gouvernement prié de supprimer la GMT+1


Rédigé par Chaimae BARKI le Lundi 11 Octobre 2021

Le Réseau marocain de l'Alliance civile a appelé en urgence le nouveau gouvernement à rétablir l’horaire GMT, considérant que l’horaire actuel affecte négativement les citoyens en cette période hivernale. Détails.



 
Le Réseau marocain de l’Alliance civile assure que la suppression de l’heure supplémentaire (GMT+1) est d’une nécessité impérative, notamment suite aux effets néfastes, aussi bien psychiques que sociaux, qu'elle peut engendrer chez de nombreuses franges de la population, notamment les enfants, les étudiants ou les ouvriers.
 
Par ailleurs, le réseau s' est interrogé, dans un communiqué, sur l’utilité d'adopter l'heure supplémentaire alors que certains pays européens, considérés comme partenaires stratégiques du Maroc dans le domaine économique et commercial, sont en train de revoir le maintien de cette heure supplémentaire au cours de l’année et ne l’applique que pendant la saison estivale. 
 
« Le Réseau Marocain de l'Alliance Civile (RMAC) demande l'annulation de la décision unilatérale du précédent gouvernement, qui a ignoré toutes les voix réclamant la suppression de l'heure supplémentaire à travers plusieurs indicateurs objectifs », précise la même source, revendiquant également l’ouverture d’une enquête concernant l'étude que le ministère de la fonction publique prétend avoir mené concernant l'heure supplémentaire et ce pour dévoiler ses résultats et son coût à l'opinion publique rien que pour s’assurer de la justesse d’une étude dont l’approche scientifique demeure énigmatique.
 
« Le Réseau  appelle le gouvernement à œuvrer pour répandre l’optimisme et la confiance entre les citoyens à travers des décisions bénéfiques pour l’ensemble des citoyens aussi bien sur le plan psychologique que social », indique la même source, notant que le réseau appelle également le gouvernement à réfléchir sur la présentation de l'ancien ministre de la Santé lors d’une session de la chambre des représentants à propos du taux alarmant des maladies mentales au Maroc et du mécontentement qui prédomine dans la société.
 
« Le réseau appelle le chef du gouvernement et tous ses membres à annuler la décision de fixer l'heure supplémentaire lors de la première réunion du prochain conseil de gouvernement », souligne-t-on .
 
« Le Réseau Marocain de l'Alliance Civile confirme qu'il n'a pas été convaincu par les justifications du gouvernement précédent pour adopter cette décision, et considère que les mesures qui l’accompagnent ne sont pas crédibles et contribuent à l’encombrement au niveau des moyens de transport publics », conclut le communiqué.