L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal


   



Actu Maroc

Le ministère de l'Enseignement supérieur entame le recensement des étudiants marocains en Ukraine


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 4 Mars 2022

Le Ministère de l'Enseignement supérieur a entamé le recensement des étudiants marocains en Ukraine. Le département d'Abdellatif Miraoui tente de trouver une solution à ces étudiants qui se posent moult questions sur le sort de leurs études après le déclenchement de la guerre.



Le ministère de l'Enseignement supérieur entame le recensement des étudiants marocains en Ukraine
En perte de visibilité sur leur avenir après l'embrasement de l'Ukraine, détruite par la guerre qui y sévit actuellement, les étudiants marocains revenus au Maroc se posent plusieurs questions sur le reste de leur parcours universitaire. Prenant acte de cette situation, le gouvernement tâche de trouver une solution.

Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a commencé leur recensement, annonce un communiqué du département d'Abdellatif Miraoui qui a appelé les étudiants concernés à s'inscrire dans une plateforme dédiée à cet effet.

Le ministère de tutelle a mis en place une plateforme contenant un formulaire que les étudiants doivent remplir. Il contient des informations concernant l'université d'inscription, la spécialité, le niveau de formation, la ville de résidence au Maroc ainsi que d'autres informations relatives à l'identité.

Le communiqué laconique du ministère n'a pas donné plus de détails sur les raisons de cette démarche. Ceci laisse croire que le gouvernement tente de trouver une solution aux étudiants dont le sort est incertain après le début de la guerre en Ukraine.

Selon les témoignages d'étudiants contactés par nos soins, l'Ambassade du Maroc à Kiev avait rassuré tous les étudiants, en leur promettant que leur situation sera réglée après la fin de la guerre. Plus de 2000 personnes ont été exfiltrés du territoire ukrainien jusqu'à présent. d'autres personnes, en majorité des étudiants sont toujours coincés dans ce pays ou trouvent un chemin de sortie. 

 



Dans la même rubrique :
< >