Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Le festival du film de Marrakech est reporté de nouveau


Rédigé par Chaimae Barki le Mercredi 15 Septembre 2021

Pour la deuxième année consécutive, le festival international du film de Marrakech (FIFM), a décidé de reporter la 19ème édition, « à une date ultérieure », en raison de la pandémie du Covid-19, en revanche, la 4e édition des Ateliers de l’Atlas du Festival se déroulera, indique la fondation du (FIFM) dans un communiqué.



Le festival du film de Marrakech est reporté de nouveau
Bien que le rendez-annuel des cinéphiles du Maghreb, qui devait se dérouler du 29 novembre au 7 décembre dans la ville ocre ait été reporté,  la 4ème édition des Ateliers de l’Atlas, aura bien lieu du 22 au 25 novembre, précisent les organisateurs du FIFM.
 
« Compte tenu de la situation sanitaire mondiale, la Fondation du Festival international du film de Marrakech a décidé de reporter sa 19e édition à une date ultérieure. Afin de poursuivre son soutien au cinéma du continent africain et du monde arabe, la Fondation maintient le programme « industrie et développement de talents » du festival »,a-t-on précisé dans ledit communiquén notant que l’événement est soutenu par la plateforme de streaming Netflix, partenaire du programme, depuis sa création en 2018.
 
Le communiqué précise que  la plateforme « industrie » du FIFM a pour mission d’accompagner cette nouvelle génération de cinéastes marocains, arabes et africains par des consultations sur mesure, et de les exposer à l’international à travers un marché de coproduction .


Ateliers de l’Atlas, sponsor des jeunes talents arabo-africains 


Cette année, deux lauréats des prix à la post-production des Ateliers de l’Atlas ont été sélectionnés en compétition à la Semaine de la critique du Festival de Cannes : « La femme du fossoyeur », de Khadar Ahmed, tourné à Djibouti, et « Feathers », de l’Egyptien Omar El Zohairy, également récompensé du Grand Prix. Ainsi, par cette 4ème  édition des Ateliers de l’Atlas, le festival de Marrakech « poursuit le développement de son laboratoire de découverte de nouveaux talents de cinéma  du continent africain et du monde arabe », a-t-on souligné. 
 
Depuis sa création, le FIFM a vu défiler des grands noms du cinéma mondial, comme les réalisateurs américain Martin Scorsese, iranien Abbas Kiarostami ou hongrois Béla Tarr.