Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le confinement n’est pas une période de vacances

E-learning


Rédigé par Saâd JAFRI le Mardi 14 Avril 2020



Le confinement n’est pas une période de vacances
Pour Amine, 21 ans, qui étudie les mathématiques-informatique à l’Université Hassan II, l’enseignement en ligne a pris un bon départ, depuis le début du confinement. « Au début je ne pensais pas que ça aller marcher, mais maintenant je trouve que c’est mieux que les cours classiques », dit-il. « Nous avons un contact presque quotidien avec les enseignants et je ne pense vraiment rater grand-chose ».

D’autres, cependant, disent que ce fut une lutte difficile. « Les sites se bloquent souvent et les enseignants ont du mal à transformer les interactions en face-à-face en discussions en ligne », explique Nadia qui étudie le droit privé à la même Université. « Nous ne nous connectons pas tous en même temps, car certains n’ont pas une connexion Internet suffisamment stable. Donc tout est plus lent que d’habitude ».

Pour Ziad, qui étudie l’économie à l’Université, les problèmes sont autres «je n’arrive pas à travailler car il y a beaucoup de distraction. Tout le monde parle à la maison, trop d’activités dans un espace de 80 m², c’est horrible ». Personne ne sait combien durera le confinement, avec l’augmentation du nombre des cas positif du Covid-19, la probabilité de prolonger la durée de l’état d’urgence n’est pas exclue.

Créez un espace d’étude

Selon les pédagogues, les étudiants doivent essayez de délimiter un espace de travail. Même si cela est temporaire à chaque utilisation de cet espace, il faut y placer des objets physiques pour le personnaliser. Ceci notifie au cerveau qu’il est temps de travailler, et la productivité augmentera naturellement.

Cette opération s’impose car il est difficile d’être discipliné pour travailler à la maison, et encore plus si l’endroit est encombré.

Néanmoins, il faut reconnaitre que différentes tâches nécessitent différents niveaux de concentration. Regarder une vidéo peut être plus facile que de lire un texte complexe et de prendre des notes. Il est donc aussi important de diviser le travail en plages horaires gérables en planifiant des pauses appropriées.

Vie universitaire en digital

Ceci dit, la vie universitaire et la socialisation avec les autres étudiants contribuent énormément au processus d’apprentissage des individus. D’où la nécessité de maintenir un sentiment de communauté. Ainsi, plusieurs psychologues recommandent fortement l’utilisation des systèmes en ligne pour maintenir le contact social, notamment sur Skype, Face time, etc. Le choix est large.

Par ailleurs, en ces temps de crise, il faut être clair lors de l’envoi des messages aux collègues. Un simple malentendu écrit peut rapidement dégénérer. Un commentaire ironique, sans aucune mauvaise intention peut être mal interprété. Et le plus important, c’est de garder en tête que la période de confinement n’est pas une période de vacances.

JAFRI Saâd