L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Agora

Le choc des messianismes ! Du conflit au Moyen Orient a la troisième guerre mondiale ?


Rédigé par Saoud Mohamed le Mercredi 11 Octobre 2023

Les Etats de " la communauté internationale" agissent uniquement sur « les conséquences » visibles des politiques israéliennes en aidant les Palestiniens de Gaza à accéder à un minimum de subsistance via divers mécanismes sincères ou dirigés, ou à condamner telles ou telles actions ou réactions des uns et des autres.



Saoud Mohamed, Politologue
Saoud Mohamed, Politologue
Mais on ne les entend jamais traiter des causes de ce drame, à savoir le messianisme juif et chrétien qui refuse tout droit aux Palestiniens d'avoir des revendications politiques et territoriales sur cette TERRE triplement Sainte.

Mais la principale cause de ce conflit est que ces sionistes juifs et chrétiens ne refusent pas seulement aux Palestiniens de revendiquer leurs droits "terrestres" mais ils leurs refusent aussi leur droit "spirituel" en tant que musulmans, notamment celui de préserver leur lieu de prière. Je m'explique.

Nous entendons par messianisme sioniste le fait que certains illuminés parmi les juifs et les chrétiens croient que nous vivons les moments de la fin des temps et que pour que le Messie puisse venir et se révéler, il faut accomplir certains actes. Et parmi les prophéties déjà réalisées, selon eux, c’est le retour du peuple juif en terre Sainte et donc pour ces sionistes la création de l'Etat d’ lsraël est un miracle prédit qui vient renforcer leur thèse et leur vérité.

Et il ne reste plus, selon ces "fondamentalistes",  que de reconstruire le Temple de Salomon pour accomplir les prophéties bibliques et faire apparaître le Messie.
Seulement, le hasard ou le Plan Divin, selon qu'on soit croyant ou non, a fait que ces judéo-chrétiens sont persuadés que le Temple à reconstruire se trouve à l’emplacement exact du troisième lieu saint de l'Islam, la Mosquée Al-Aqsa.

D'où les nombreuses incursions des messianistes juifs et évangélistes chrétiens sur l'esplanade des mosquées, dont le comportement est couvert par la police israélienne, et qui ont conduit au déclenchement des plus graves crises israélo-palestiniennes. Pour rappel, la dernière Intifada fut lancée suite à la provocation d'Ariel Sharon sur cette même esplanade.

Malheureusement, les actions entreprises pour dénoncer ce changement de statut des lieux religieux à  Jérusalem ne sont pas prises en considération par la "communauté internationale", même si elles émanent d’un Roi éminent et d'un Pape. Pour rappel, le 30 mars 2019, le Roi du Maroc Mohamed VI, en Sa qualité de Commandeur des Croyants et de
Président du Comité Al-Qods, a cosigné avec le Pape Francois " L’ Appel de Rabat" pour sanctuariser les lieux saints de Jérusalem, notamment la Mosquée Al-Aqsa.

Mais, cette négligence de la "communauté internationale" de ne pas se positionner contre les incursions sur ce lieu saint musulman est exploitée par tous les mouvements islamiques qui surenchérissent et se prétendent comme étant les défenseurs de l'Islam prédit par les prophéties et ce comportement messianique se trouve autant chez les chiites que chez les sunnites.

Ainsi, chez les chiites, vous trouverez en Irak l'armée du Mahdi du sheikh Moqtada Sadr, au Liban, le sheikh Nassrallah du Hezbollah nous assure que le Mahdi est né en Iran. Leur A.D.N. est basé sur la bataille de la Malhama, à savoir l'équivalant de I IArmagédon pour les Chrétiens.

Chez les sunnites, vous retrouverez les Talibans qui veulent traverser le monde islamique pour aller combattre Israël tel que prédit dans les écritures islamiques où il est dit qu'une armée du Khorassan viendra se battre a Tabiq, là où Daech, au summum de sa gloire, criait à qui veux l'entendre qu'elle était le mouvement du dernier Califat prédit aussi par les écritures, etc.

Vous comprendrez que chacun - qu'il soit juif, chrétien, musulman chiite ou sunnite - interprète les écritures selon son propre prisme.
Et dans ce qui vient de se passer à Gaza, le prisme religieux et messianique n'est malheureusement pas pris en considération par les politologues et, par extension, par les Etats.

Et pourtant, le Hamas avait déjà tiré le 05 avril 2023 "9 roquettes" sur Israël depuis Gaza pour s'opposer aux incursions de la police israélienne dans la mosquée Al-Aqsa qui affrontait violemment des fidèles palestiniens  qui ne toléraient pas la présence de fidèles juifs qui prévoyaient de sacrifier une chèvre dans l'enceinte même de la mosquée.

Et voilà que le Hamas lance, ce 08 octobre 2023, une attaque surprise à grande échelle qu'elle a nommée "Déluge d’Al-Aqsa" en déclarant que cela était une réponse à la profanation de la mosquée Al-Aqsa et à l'accroissement de la violence des colons juifs d'ultradroite.

Dès lors, les mesures sécuritaires, militaires et judiciaires ne suffisent plus à gérer ce conflit au Moyen-Orient. Il faut des réponses qui traitent les causes qui ont engendré ce désordre mondial et retirer tout prétexte menant à l'escalade et à la guerre.

Et que ce soit clair, la normalisation avec l'Etat d’ lsraël ne justifie en aucun cas un laissez-passer pour bafouer les droits des Palestiniens sur leur revendication légitime ou un blanc-seing pour changer le statut juridique et religieux de la Mosquée Al-Aqsa.

C’est pourquoi les humanistes juifs, chrétiens et musulmans doivent combattre ensemble tous ces fanatiques sionistes qui veulent hâter la venue du Messie, notamment ceux qui désirent ardemment la reconstruction du Temple de Salomon, quitte à détruire le troisième lieu saint de l'Islam, la Mosquée Al-Aqsa.

S’ils y arrivent, il n'y a aucun doute que la prochaine guerre mondiale sera eschatologique et au vu des alliances qui se mettront automatiquement en place, elle impliquera les civilisations nucléarisées dans un choc des messianismes malgré elles qui nous mènera à l'apocalypse tant espéré par ces illuminés !
 
 Mohamed SAOUD
Tanger, le 10 octobre 2023 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Juin 2024 - 10:29 SNRT, 2M, fêtes et musique andalouse






🔴 Top News