Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Le Maroc et la Colombie s’exemptent mutuellement du visa


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 6 Avril 2021

Déterminés à affermir leur coopération bilatérale, le Maroc et la Colombie ont signé plusieurs accords dans plusieurs domaines. Les deux pays ont convenu d’exempter leurs ressortissants respectifs du visa d’entrée à leurs territoires. Détails




Lors d’une cérémonie tenue, ce mardi, par visioconférence, le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger et son homologue colombienne Claudia Blum ont signé quatre accords de coopération bilatérale.

En plus d’un accord sur les services Aériens, les deux pays ont convenu de révoquer le visa au profit de leurs ressortissants respectifs, ne sellant un accord d’exemption mutuelle de Visa aussi bien pour les Détendeurs de Passeports Ordinaires que ceux de passeports diplomatiques. L’exemption est accordée pour les séjours de courte durée qui ne dépassent pas 90 jours.  

La lutte contre le narcotrafic a été également à l’ordre du jour, un Mémorandum d’Entente sur la Coopération pour la lutte contre la drogue a été signé, dont l’objectif est la promotion de la coopération et la coordination entre les autorités compétentes des deux pays.

En outre, les deux pays vont accélérer leur partenariat académique, avec la signature d’un mémorandum qui porte sur l’échange d’expériences dans les domaines scientifique, culturel, technique et académique. L’accord a été signé par l’Agence Marocaine de Coopération International (AMCI) et l’Agence Présidentiel de Coopération International de Colombie (APC-COLOMBIA).

Le chef de la diplomatie marocaine et son homologue colombienne se sont engagés à poursuivre la dynamique de coopération sectorielle avantageuse et diversifiée entre Bogota et Rabat, consacrée par la deuxième session de la Commission Mixte Colombie -Maroc, tenue à Rabat, le 13 février 2020, en tirant pleinement profit du grand potentiel dont disposent les deux pays dans différents domaines prioritaires, tels que l’agriculture, le tourisme, l’artisanat, la sécurité, la culture et le sport.

Concernant l’affaire du Sahara, la Ministre Claudia Blum a loué les efforts du Maroc afin de parvenir à une solution politique, pragmatique, réaliste et durable à ce différend, dans le cadre du processus politique mené par les Nations unies. Elle a également reconnu l’importance du plan d’autonomie proposé par le Royaume en 2007, considérée crédible et réaliste par les récentes résolutions du Conseil de sécurité.