L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Le Maroc, 33ème parmi les pays les plus attractifs pour les investisseurs chinois


Rédigé par Malak EL ALAMI Lundi 25 Septembre 2023

En une décennie, le Maroc a réalisé un bond significatif dans le climat de l'investissement. De la 60ème place en 2013, il se hisse désormais au 33ème rang parmi les destinations les plus prisées au monde pour les investisseurs chinois.



Cette remarquable progression du Maroc est le résultat de son classement dans l'Indice China Going Global Investment de 2023, récemment publié par The Economist Intelligence Unit (EIU). Sur cette période de dix ans, le Maroc a gagné 27 places, devenant ainsi une destination très attractive pour les investisseurs chinois à l'échelle mondiale.
 
La dernière édition de l'Indice China Going Global Investment,  récemment dévoilée,  évalue 80 économies en se basant sur près de 200 indicateurs. L'objectif étant d'identifier les opportunités et les risques pour les entreprises et les investisseurs chinois cherchant à étendre leurs activités à l'échelle internationale. 
 
Cette progression significative du Maroc s'inscrit dans le contexte de la montée en puissance des entreprises chinoises en tant qu'investisseurs mondiaux au cours de la dernière décennie. Le rapport de l'EIU explore les destinations d'investissement les plus attrayantes pour les investisseurs chinois, tout en identifiant les économies présentant des risques opérationnels et financiers élevés, ainsi que des défis dans leurs relations bilatérales avec la Chine.
 
Ainsi, selon les prévisions de l'EIU, la Chine devrait rétablir sa position en tant que deuxième source d'investissement direct à l'étranger (IDE) d'ici 2024.
 
Dans le classement de 2023, Singapour occupe la première place en tant que destination la plus attractive pour les investisseurs chinois. Cette attractivité est due au statut de Singapour en tant que centre d'affaires mondial établi, à ses liens culturels avec la Chine et à sa neutralité dans les tensions entre la Chine et l'Occident.
 
L'Indonésie se classe en deuxième position, grâce à ses réserves de nickel, sa main-d'œuvre abondante et abordable, ainsi que la taille imposante de son marché. En troisième position, nous retrouvons la Malaisie, suivie de Hong Kong à la quatrième place, de la Thaïlande à la cinquième, du Vietnam à la sixième, de la Suisse à la septième, des Émirats Arabes Unis en huitième position (le premier pays arabe), de l'Arabie Saoudite en neuvième et du Chili en dixième.
 
L'Afrique est bien représentée dans cet indice, avec douze pays, dont l'Afrique du Sud, l'Égypte, le Maroc et le Nigeria. Dans ce contexte, le Maroc, classé 33ème au niveau mondial, se positionne comme la troisième destination la plus attractive en Afrique pour les entreprises chinoises, devançant des pays tels que l'Algérie (38ème) et la Tanzanie (42ème), ainsi que l'Angola (53ème), le Nigeria (56ème), l'Éthiopie (58ème), la Zambie (63ème), la République démocratique du Congo (67ème) et le Kenya (68ème). Pour sa part, l'Afrique du Sud, première en Afrique, occupe la treizième place du classement à l’échelle mondiale, suivie de près par  l'Égypte, classée dix-septième au niveau mondial et deuxième en Afrique.
 
Le Maroc et la Chine viennent de célébrer leur partenariat qui dure depuis 65 ans. Il est à rappeler qu'en 2013, le Maroc fut le premier pays en Afrique à adhérer à l'initiative "La Ceinture et la Route". Cette adhésion a marqué le début d'une nouvelle ère de coopération entre le Maroc et la République populaire de Chine, symbolisée par la signature de la Convention du Plan de mise en œuvre conjointe de la Ceinture et de la Route le 5 janvier 2022. Cette initiative vise à réaliser des projets d'envergure au Maroc, à faciliter les échanges commerciaux, à établir des joint-ventures dans divers domaines, à créer des parcs industriels et à promouvoir les énergies renouvelables, la recherche et le développement, ainsi que la formation professionnelle.
 
La Chine est le partenaire commercial le plus important du Maroc en Asie, avec une part de 30 pour cent. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 77,4 milliards de dirhams en 2022, soit une hausse de 18,7%. Le Maroc a importé 74 milliards de dirhams de Chine et en a exporté 3,3 milliards, selon le rapport du commerce extérieur  publié par l’Office des Changes au titre de l’année 2022.
 








🔴 Top News