L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Le Maroc 2e producteur mondial du phosphate en 2022 avec 40 millions de tonnes


Rédigé par Mohamed Elkorri Jeudi 16 Mars 2023

Au titre de l'année 2022, le Maroc a réussi à produire 40 millions de tonnes de phosphates, ce qui lui a permis de se classer au deuxième rang mondial, après la Chine, qui a produit près de 85 millions de tonnes, selon l’Institut américain de géophysique « US Geological Suvery. Détails.



Le Maroc 2e producteur mondial du phosphate en 2022 avec 40 millions de tonnes
Sur le plan mondial, la même source précise en outre que les États-Unis d’Amérique arrivent en troisième position en terme de production, après le Maroc et devant la Russie, qui n’a produit que 13 millions de tonnes de phosphate en 2022.


Quant à la production dans la région MENA le Maroc occupe la première place dans le classement, alors que la Jordanie occupe la deuxième avec une production de 10 millions de tonnes, l’Arabie saoudite la troisième avec 9 millions de tonnes, l’Égypte la quatrième avec 5 millions de tonnes , et la Tunisie au cinquième rang avec 4 millions de tonnes.


Il est important de noter que le taux de production mondial annuel de phosphate est estimé à 240 millions de tonnes, et les estimations des réserves de phosphate économiquement extractibles dans le monde sont de 69 milliards de tonnes, alors que les ressources potentiellement exploitables de roche phosphatée sont de 300 milliards de tonnes, souligne l'institut américain.

L'année 2022, le Groupe OCP a cloturé l'année avec des indicateurs en vert. En effet, le chiffre d'affaires du Groupe a atteint un niveau record à 114,57 milliards de dirhams, profitant d'une hausse des prix moyens par rapport à 2021.

Au quatrième trimestre 2022, le chiffre d'affaires a atteint 25,03 MMDH, contre 26,65 MMDH pour le même trimestre en 2021. Ce léger recul s'explique, d'après la même source, par des conditions de marché moins favorables par rapport à la même période de l’année précédente, qui se sont traduites par une baisse des prix et une contraction de la demande.

Par ailleurs, le Groupe indique poursuivre ses efforts d’investissement avec des dépenses atteignant 4,85 MMDH au quatrième trimestre 2022 contre 6 MMDH à la même période de l’année précédente.

Les dépenses d'investissement ont totalisé 20,01 MMDH à fin 2022, comparées aux 13,13 MMDH réalisés en 2021.








🔴 Top News