Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Lahcen Haddad s’engage à investir dans le capital humain


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mardi 7 Septembre 2021

Candidat aux élections régionales à Béni-Mellal-Khénifra, l’ex député istiqlalien Lahcen Haddad porte la vision du Parti de la Balance pour l’une des régions les plus riches du Royaume. Une vision basée sur l’investissement dans le capital humain et dans les services sociaux. Détails.



Lahcen Haddad s’engage à investir dans le capital humain
Région très riche du Royaume, la région de Beni-Mellal Khénifra est le fief de plusieurs personnalités politiques de l’Istiqlal, dont Lahcen Haddad, ancien ministre du Tourisme et ex-député du parti à la Chambre des représentants. Ce dernier brigue un nouveau mandat en se présentant aux élections régionales à la ville de Khouribga. Multipliant les meetings avec les habitants locaux, le candidat istiqlalien tante de les convaincre de son programme pour la région et notamment pour la ville de Khouribga, ayant besoin d’un sursaut économique, surtout avec les moyens et les richesses minérales dont elle regorge.

Capital humain : la priorité absolue

Selon M. Haddad, la région a suffisamment de ressources pour se positionner parmi les régions qui contribuent le plus à la richesse nationale, et ceci passe par une vision stratégique à long terme. Le programme du Parti de l’Istiqlal donne la priorité à l’investissement dans le capital humain et les services sociaux. C’est pour cette raison que le Parti s’engage à développer les infrastructures hospitalières dans la région, en prévoyant la mise en place de trois nouveaux centres dont un CHU à Béni-Mellal et deux hôpitaux provinciaux à Azilal et Fqih Ben Salah.

Industrie tourisme : deux vecteurs de croissance

Le développement de l’Industrie est parmi les priorités de Lahcen Haddad, ce dernier plaide pour l’investissement dans des projets industriels dans chaque  ville de la région et ce en fonction de ses ressources et son potentiel. Par exemple, l’ex député istiqlalien propose la création d’un complexe pétrochimique dans les environ de Khouribga, et le renforcement de l’industrie du bois à Khénifra.

Concernant le tourisme, M. Haddad estime que ce secteur ne bénéficie pas d’autant d’attention qu’il le mérite, appelant à exploiter le potentiel touristique de la région, à travers la rénovation des anciennes médinas de Bejaâd, Demnate et Tadla. S’ajoute à cela la nécessité de promouvoir l’Artisanat et augmenter la valeur ajoutée du secteur et de développer les circuits de commercialisation des produits artisanaux. Rappelons ici que l’artisanat et le tourisme vont de pair l’un ne peut se développer sans l’autre.

Par ailleurs, la promotion du tourisme passe également par des infrastructures de qualité, Lahcen Haddad appelle à rénover et améliorer les services de l’aéroport de Béni-Mellal pour qu’il soit en capacité de recevoir un plus grand nombre de touristes.

Rappelons que le programme régional du Parti de l’Istiqlal vise à lancer de grands projets d’infrastructures. Parmi les projets proposés, on la route-express Oued Zem- Rommani-Rabat, à laquelle s’ajoute la concrétisation du projet d’une autoroute reliant Béni-Mellal au tronçon Fès/Meknès. Ces chantiers devraient amplifier l’accessibilité de la région.

  


Dans la même rubrique :
< >