Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La vigilance comme mot d’ordre

Marrakech


le Mardi 24 Mars 2020

Les campagnes de contrôle des prix des denrées alimentaires et de lutte contre le monopole sont intensifiées, gare aux contrevenants.



La vigilance comme mot d’ordre
Les services de la Division des affaires économiques et de la coordination à la wilaya de la région Marrakech-Safi ont multiplié leurs campagnes de contrôle des prix et de suivi de l’état d’approvisionnement des marchés en denrées alimentaires, tout en intensifiant leurs efforts de lutte contre le monopole des produits de base.

Dans ce sens, le wali de la région, Karim Kassi-Lahlou, a donné des instructions fermes aux gouverneurs des provinces et aux agents d’autorité dans la cité ocre en vue de renforcer le contrôle pour faire face à toute éventuelle spéculation sur le marché local, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
 
Ainsi, trois commissions spécialisées ont été mises en place au niveau de la préfecture de Marrakech, qui veillent quotidiennement à assurer le suivi de l’état d’approvisionnement en produits alimentaires et à détecter toute pénurie ou dysfonctionnement au niveau des circuits de distribution, pour éviter toute hausse des prix ou monopole suite à la conjoncture que traversent le Maroc et le monde à cause du Covid-19.

En cas d’infractions, ces commissions procéderont à l’établissement de procès verbaux répressifs qui seront soumis à la justice, en vue de garantir la transparence de l’opération commerciale et d’éviter le recours de certains commerçants au stockage et au monopole des marchandises.

S’agissant des moyens de transport, notamment les bus, les taxis et le transport mixte, la Division des affaires économiques veille, quotidiennement et sur le terrain, au respect strict par les professionnels des prix en vigueur, à l’exécution effective des instructions relatives à la réduction du nombre des passagers à 50% et à leur sensibilisation quant à la nécessité de la mise en application de ces mesures.

A cette occasion, le chef de la Division des affaires économiques et de la coordination à la wilaya, Maâti Alga, a indiqué que la cité ocre connaît quotidiennement l’arrivée de centaines de camions transportant des denrées alimentaires, ajoutant que tous les commerces et les marchés de gros sont approvisionnés de manière normale et régulière en légumes et fruits et autres produits de première nécessité.

A ce propos, il a précisé que les services concernés reçoivent des données quotidiennes sur l’opération d’approvisionnement du marché local, qui ont démontré que les prix demeurent généralement stables, tout en appelant les citoyens à ne craindre aucune pénurie des produits alimentaires de base. M. Alga a, en outre, fait savoir que les commissions spécialisées effectuent quotidiennement des campagnes de contrôle des prix pour sanctionner toute personne voulant profiter de la situation actuelle pour monopoliser ou stocker de manière illégale des produits pour les écouler ensuite sur le marché.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM

Vendredi 25 Septembre 2020 - 19:02 Les R’batis s’indignent des grèves des "mo9ata3a"