Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La diffusion d’un exercice raciste et sexiste crée l’indignation auprès de parents d'élèves


Rédigé par S.G le Dimanche 28 Mars 2021

C’est jeudi 25 mars que les parents d’élèves de CM2 de l’école Ernest Renan ont pu découvrir la teneur raciste et sexiste d’un document envoyé à leurs enfants pour un cours de sciences.



La diffusion d’un exercice raciste et sexiste crée l’indignation auprès de parents d'élèves
La première séance du cours de science pour les classes de CM2 de l’établissement de l’AEFE portait le titre : « Où vivent les grands singes ? ». Les instructions de l’exercice étaient de relier chaque image à son habitat. On pouvait ainsi voir sur l’image un gorille, un chimpanzé, orang-outan… ainsi qu’une femme noire.
Le document, jugé raciste et misogyne par les parents d'élèves, leur a été envoyé pour s’exercer. La direction de l’école rattachée à l’agence de l’enseignement du français à l’étranger (AEFE) a réagi dans l'après-midi dans un mail adressé aux parents d’élèves. On pouvait y lire le message suivant signé par le directeur d’Ernest Renan, Sébastien Galard : « Vous avez sûrement pris connaissance d’un document de sciences 'où vivent les grands singes?' qui a été distribué aux élèves de CM2. Ce document présente un exercice (page 1) qui a pu, à juste titre, choquer votre sensibilité. En effet, présenter dans un même exercice, une femme noire et les grands singes est d’une maladresse inadmissible qui peut renvoyer à des amalgames tout à fait contraires aux valeurs que notre école défend. Je tiens, au nom de l’équipe des enseignants de CM2, à présenter toutes mes excuses pour la diffusion de cet exercice auprès de vos enfants."
Ce message a cependant manqué d’une chose : l’annonce d’une mesure disciplinaire contre les professeurs responsables de la diffusion de ce document. Ce mail n’est donc, bien évidemment, pas parvenu à apaiser les parents qui restent indignés et consternés. Un deuxième mail sera envoyé. Celui-ci sera un communiqué de l’AEFE.
Là où le directeur parlait de « maladresse inadmissible » et de « sensibilité choquée », l'AEFE parle de « racisme » et de « sexisme ». On pouvait lire dans le communiqué : « Nous avons pris connaissance avec consternation du contenu d’un exercice qui a été envoyé ce jour à des élèves de l’école primaire Ernest Renan de Casablanca au Maroc. Le choix de ce document raciste et sexiste est une faute grave à nos yeux ». Il est ajouté qu’une enquête administrative a été ouverte et que « l’AEFE prendra les mesures qui s’imposeront » en concluant que les « valeurs républicaines dans l’enseignement français à l’étranger, au premier rang desquelles l’égalité et la lutte contre toutes les formes de racisme ».
 
 

  


Dans la même rubrique :
< >