Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

La République du Burkina Faso et la Guinée-Bissau ouvrent des consulats généraux à Dakhla


Rédigé par La rédaction le Vendredi 23 Octobre 2020

La cérémonie d'inauguration de ce consulat a été co-présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, et son homologue burkinabè, Alpha Barry. La Guinée-Bissau qui a signé, mecredi, des accords dans le domaine économique avec le Royaume, a également annoncé son consulat général dans la ville du Sud.



La République du Burkina Faso et la Guinée-Bissau ouvrent des consulats généraux à Dakhla
Un consulat général du Burkina Faso a ouvert ses portes à Dakhla, ce vendredi, en présence des chefs de la diplomatie des deux pays. Il s'agit de la 5-ème représentation consulaire inaugurée à Dakhla en 2020, après le consulat général de Gambie, ouvert le 7 janvier dernier, le consulat général de la Guinée, qui a commencé à offrir ses services le 17 du même mois, le consulat général de la République de Djibouti (28 février) et le consulat général de la République du Liberia (12 mars).

Après avoir exprimé son soutien à la marocanité du Sahara, la Guinée-Bissau a égalment  annoncé l'ouverture d'un consulat général à Dakhla. Rappelons que le ministre des Affaires étrangères et son homologue bissau-guinéenne, Mme Suzi Carla Barbosa, se sont rencontrés mercredi dernier pour changer sur le renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays. 

Au cours de cette rencontre, "nous nous sommes entretenus sur divers sujets d'intérêt commun, bilatéraux et régionaux. Nous avons constaté une convergence de vue totale", avait indiqué Nasser Bourita à l'issue de cette rencontre, notant que la visite de Mme Carla Barbosa vient conforter une amitié profonde entre les deux pays.

Le Chef de la diplomatie marocaine avait égalment affirmé que la visite de Sa Majesté le Roi en Guinée Bissau, en 2015, a imprimé un élan qualitatif à ces relations. Elle a en effet permis de lancer une coopération concrète entre les deux pays, sur de nombreux projets socio-économiques dans divers secteurs, dont la santé, l'eau potable et le développement agricole.

A l'issue de cette entrevue, les deux ministres ont signé quatre accords de coopération dans les domaines de l'industrie, du tourisme, du transport, de l'énergie et de la logistique, visant à renforcer davantage les échanges d'expériences et d'expertises entre les deux pays.