Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

La Direction d’arbitrage rejette l’appel de l’IRT


Rédigé par Rachid MADANI le Vendredi 16 Juillet 2021



Yahya Hadka, directeur de la Direction de l'arbitrage au Maroc, a confirmé le bon arbitrage de Noureddine Al-Jaâfari qui a « massacré » comme d’habitude l’IRT de Tanger. Lors de la séance de divulgation hebdomadaire tenue avec les arbitres de la ligue pour évaluer les cas controversés de la compétition, et avec elle l'évaluation des erreurs, avec le reste des membres du corps qu'il dirige, a soigneusement étudié la situation qui a causé beaucoup de confusion dans le match Ittihad Tanger et Renaissance Berkane et qui a provoqué des protestations sans précédent après qu'un joueur de Berkane sur la ligne de but a intercepté le ballon sur son chemin vers le filet en le lançant dessus. Les Tangérois ont exigé un penalty et l'expulsion du joueur de Berkane, affirmant qu'il l'a touché avec sa main, et qu'il est le dernier joueur. L'arbitre Noureddine Al-Jaâfari a décidé de terminer le jeu et de confirmer que le joueur de Berkane a taclé le ballon avec sa tête, et c'est ici que s'est révolté l'entraîneur de Tanger Driss Lamrabet, qui a retiré son maillot pour être expulsé et avant cela l'expulsion du capitaine de son équipe, Mohamed Ali Bamaâr. Yahya Hadka a parlé de cet incident devant les arbitres de la ligue pour répondre à la lettre de protestation de l'IRT de Tanger, qui accusait l'arbitre Jaâfari de préjudice à son encontre dans tous les matches auxquels il a participé en disant : « Nous avons étudié le tir très attentivement, et il ne nous a pas été prouvé que le joueur a retourné le ballon avec sa main. La plupart des tirs que nous avons ne le sont pas. Il a été confirmé que les allégations du club de Tanger n’étaient pas correctes et, par conséquent, la décision de l’arbitre était juste". Il a poursuivi : "Pour ceux qui ont un instantané sous n'importe quel angle qui prouve le contraire de ce que nous disons et prouve un penalty pour Ittihad Tanger, laissez-le nous le présenter et à eux, nous disons apportez votre preuve". Ainsi, Yahya Hadka a rejeté la responsabilité de l'arbitre, Noureddine Al-Jaâfari, qui a été touché par une vague de vives protestations de l'Ittihad Tanger, et la Direction a soutenu ses décisions dans ce match qui s'est accompagné d'une grande tension. Presque le même scénario s’est répété lors de la dernière journée du championnat avec un autre arbitre international. Deux pénaltys sur Alexis et sur Hatim étaient passés sous silence en dépit de l’appel du VAR. Redouane Jayed a fermé les yeux pour donner la victoire au Hassani El Jadida pour des raisons peu claires. Bien qu’ayant connu une injustice flagrante dans l’arbitrage, l’entraineur Driss Mrabet et ses poulains ne méritaient guère la victoire et leurs adversaires dans les deux rencontres étaient bien supérieurs. Tout le monde sportif présent dans les chocs avait l’impression que l’équipe tangéroise jouait sans « âme », sans tactique, sans motivation et surtout sans combativité. A vrai dire, l’on se demande vraiment s’il existe un comité, un staff technique et même un effectif joueurs susceptibles de sauver la dignité et l’orgueil de Tanger Al Kobra.

  


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 1 Août 2021 - 13:38 HUSA : Réda Hakam pour deux saisons de plus