L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

L'armée russe revendique la prise d'un nouveau village ukrainien près d'Avdiïvka


Rédigé par L'Opinion avec AFP Lundi 29 Avril 2024

L'armée russe, qui gagne du terrain face à des forces ukrainiennes en difficulté, a revendiqué lundi la prise d'un nouveau village, Semenivka, situé dans un secteur de l'est du pays où elle avance rapidement.



L'armée russe revendique la prise d'un nouveau village ukrainien près d'Avdiïvka

Le ministère russe de la Défense a dit dans un communiqué avoir "libéré" cette localité, au nord-ouest d'Avdiïvka, ville-forteresse prise par Moscou en février.

 

Depuis la prise de cette cité symbolique, l'armée ukrainienne est contrainte de rester à la défensive, par manque d'hommes et de munitions.

 

D'autant que sa propre contre-offensive estivale a échoué, et que Kiev craint maintenant que la Russie ne renforce ses attaques sur le front dans les prochaines semaines.

 

Moscou avait déjà revendiqué dimanche la prise d'un autre village de la zone d'Avdiïvka, Novobakhmoutivka.

 

Ce village est situé à proximité de celui d'Otcherytné, rapidement investi cette semaine par les forces russes qui en contrôlent actuellement la majeure partie selon des observateurs, ce qui a suscité des critiques chez les blogueurs militaires ukrainiens.

 

La chaîne Telegram DeepState, proche de l'armée ukrainienne et suivie par plus de 700.000 personnes, a blâmé le commandement d'une unité déployée sur place, la 115e brigade motorisée, pour "l'effondrement des défenses dans toute la région, causant des pertes considérables".

 

Dimanche, le commandant en chef de l'armée ukrainienne, Oleksandre Syrsky, avait reconnu que la situation sur le front s'était "détériorée", les troupes russes, supérieures en armement et en soldats, ayant remporté des "succès tactiques" dans plusieurs zones.

 

Selon lui, l'armée russe "a concentré ses efforts dans plusieurs secteurs, créant ainsi un avantage significatif en termes de forces et de moyens", afin de "tenter de prendre l'initiative stratégique et de percer la ligne de front".

 

Le chef du renseignement militaire ukrainien Kyrylo Boudanov avait lui prédit la semaine dernière que la situation empirerait autour de la mi-mai et de début juin, qui sera une "période difficile" pour l'Ukraine.

 

L'Ukraine redoute une offensive estivale russe encore plus puissante.

 

Même si les Etats-Unis ont finalement approuvé en avril une enveloppe de 61 milliards de dollars d'aide bloquée depuis des mois en raisons de querelles politiques, les problèmes restent nombreux.

 

En plus d'une aide occidentale dont la pérennité semble de moins en moins certaine, le pays a du mal à regarnir les rangs de son armée.

 

Volodymyr Zelensky a promulgué en avril une loi controversée sur la mobilisation militaire, destinée à faciliter l'enrôlement de nouvelles recrues.




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News