L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

L’UE se prépare à de nouvelles vagues migratoires en raison de la crise alimentaire


Rédigé par L'Opinion - AFP le Mardi 12 Juillet 2022

L’UE devrait se préparer à de nouvelles vagues de réfugiés causées par la crise alimentaire exacerbée par la guerre en Ukraine, a averti Aya Nalya, directrice de Frontex, l’organisme de surveillance des frontières de l’UE.



Photo : AFP
Photo : AFP
L’UE était « bien préparée pour les réfugiés d’Ukraine », a-t-elle déclaré.
« Dans le même temps, nous devons également nous préparer aux réfugiés d’autres régions en raison de l’insécurité alimentaire », a déclaré la directrice de l’agence aux journalistes à son arrivée à une réunion des ministres de l’Intérieur de l’UE à Prague.
« Vous savez que le blé ne peut pas être transporté d’Ukraine. Cela entraînera des vagues de migration. Nous nous y préparons.
La production de l’Ukraine, l’un des plus grands exportateurs de céréales au monde, a été arrêtée par la guerre avec la Russie. Quelque 20 millions de tonnes de céréales de la récolte de l’année dernière restent bloquées dans les ports ukrainiens de la mer Noire.
La situation a entraîné une hausse plus importante des prix sur les marchés mondiaux et une crise alimentaire qui menace les principaux clients de l’Ukraine, en particulier ceux d’Afrique et du Moyen-Orient.
Elva Johansson, commissaire européenne chargée des affaires intérieures, a déclaré que les pénuries alimentaires et les prix élevés de l’énergie présentaient des risques pour la sécurité qui inciteraient les gens à quitter leur pays.
« Nous ne devrions pas attendre une crise à nos frontières... Nous devons agir tôt.
La commissaire européenne à l’Intérieur a confirmé qu’elle rencontrerait Hamada Adamu Soleil, ministre nigérienne de l’Intérieur, à Bruxelles vendredi prochain pour signer un « partenariat pratique pour lutter contre la contrebande ».
« C’est aussi un moyen de soutenir des pays comme le Niger ; c’est dans une région très difficile en matière de stabilité et de sécurité », a-t-elle déclaré.
Moscou a déclaré qu’il autoriserait les navires ukrainiens chargés de nourriture à naviguer si l’armée ukrainienne dédouanait ses ports, ce que Kiev, qui craint pour la sécurité de sa côte de la mer Noire, rejette.
Filippo Grandi, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, a averti en juin que sans réponse à la crise alimentaire causée par la guerre russo-ukrainienne, le record mondial de 100 millions de personnes déplacées augmenterait, citant « un grand nombre ».
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News










 
Other