Menu
L'Opinion L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Edito & Chronique

L'Opinion : ​Drabki, échelle 11 !


Rédigé par Abdallah Bensmaïn le Mercredi 28 Avril 2021


L'Opinion : ​Drabki, échelle 11 !
Il se raconte parmi les anciens de la défunte RTM, devenue SNRT, qu’un directeur nouvellement nommé à la tête de l’honorable institution de la Rue El Brihi, il y a quelques décennies déjà, avait marqué son étonnement devant les dysfonctionnements qui y avaient cours par cette exclamation empreinte de mépris « Drabki, échelle 11 ! ».
 
Il avait ainsi manifesté son étonnement devant des inégalités de salaire frôlant l’absurde où un joueur de derbouka gagnait plus qu’un journaliste diplômé de l’Institut de journalisme ou des animateurs de talent mais avec un niveau d’études qui atteignait rarement le bac..., soumis à la grille salariale de la Fonction publique qui, pour atteindre l’échelle 11, devaient justifier au moins d’un 3ème cycle et de quelques années d’expérience. 
 
Les comédiens issus du conservatoire de musique et d’art dramatique étaient recrutés avec le statut de speaker et un salaire qui correspondait, à l’époque, à l’échelle 9… Ces salaires étaient bas et atteindre la retraite sans rester dans le besoin matériel relevait de la gageure. C’était le cas de nombreux comédiens dont l’immense Larbi Doghmi, Hamadi Tounsi ou encore Hassan Joundi.
 
Aujourd’hui, bien que la situation des artistes se soit légèrement améliorée, ils sont toujours noyés dans une précarité, qui a atteint des niveaux alarmants en ces temps de crise. Raison pour laquelle l’annonce du ministre de la Culture relative à la mise en place de solutions structurelles pour soutenir l’artiste marocain, qui, souvent, relève de l’informel, porte en elle une lueur d’espoir. 
 
Seulement, ces solutions structurelles se pencheront-elles sur l’essentiel, le salaire, car le drabki à l’échelle 11 était en réalité une reconnaissance du talent et de l’importance de la musique dans l’environnement culturel et social à la construction duquel la RTM apportait ses pierres d’angle ? 
 

 

  



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Juillet 2021 - 16:34 L'Opinion : Evitons les erreurs du passé

Dimanche 18 Juillet 2021 - 16:16 Irlande : l’ancien ennemi, prochain allié