L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

L'ONU plaide pour un "travail collectif" soutenu en faveur de la paix au Soudan


Rédigé par L'Opinion avec MAP Lundi 11 Mars 2024

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a plaidé jeudi pour un "travail collectif" soutenu en faveur de la paix au Soudan, malgré le retrait de la Mission onusienne de ce pays (MINUATS).



La MINUATS a achevé son retrait le 29 février dernier et une équipe restreinte est restée à Port-Soudan pour superviser le processus de liquidation de la Mission, à partir du 1er mars.
 
“Bien que cette mission ait pris fin, notre travail collectif pour la paix doit se poursuivre et s'intensifier”, a souligné le chef de l’ONU lors d'une réunion au Conseil de sécurité, notant que l’organisation internationale ne ménagera aucun effort pour soutenir le peuple soudanais dans ses aspirations légitimes à un avenir pacifique et sûr.
 
En décembre dernier, l'instance exécutive de l'ONU a adopté une résolution en vertu de laquelle elle a mis fin au mandat confié en 2021 à la Mission intégrée des Nations Unies pour l’assistance à la transition au Soudan. Cette résolution est intervenue à la suite d’une demande dans ce sens formulée en novembre dernier par le gouvernement soudanais.
 
Le SG de l'ONU a, en outre, indiqué qu’une cessation des hostilités pendant le mois de Ramadan entre l'armée aux paramilitaires et les Forces de soutien rapide (FSR) peut aider à atténuer les souffrances et ouvrir la voie vers une paix durable, ajoutant que ce conflit a eu des conséquences “dévastatrices” sur la population, mettant en péril l’unité du pays.
 
Mettant en garde contre un "risque sérieux" que le conflit déclenche une instabilité régionale aux proportions dramatiques, du Sahel à la Corne de l’Afrique et à la mer Rouge, le haut responsable onusien a insisté qu’il est temps de faire taire les armes et d’oeuvrer en faveur de la paix.
 
Évoquant la situation humanitaire dans le pays, M. Guterres a fait savoir que la moitié de la population soit 25 millions de personnes ont besoin d’une aide vitale, alors que plus de 14.000 autres ont perdu la vie.
 
“Le Soudan est désormais le théâtre de la plus grande crise de déplacement interne au monde, avec 6,3 millions de personnes”, tandis que 1,7 million d’autres ont fui vers les pays voisins, a-t-il déploré.
 
Les Nations Unies et leurs partenaires avaient lancé, en février, un appel de fonds de 4,1 milliards de dollars pour répondre aux besoins humanitaires les plus urgents des civils affectés par le conflit au Soudan, y compris ceux qui ont dû fuir vers les pays voisins.
 
Le plan de réponse et de besoins humanitaires pour le Soudan cette année prévoit 2,7 milliards de dollars pour venir en aide à 14,7 millions de personnes, alors que celui du haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés requiert 1,4 milliard de dollars, visant près de 2,7 millions de personnes dans cinq pays voisins du Soudan.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News