L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

L'Istiqlalien, Omar Abassi décroche sa thèse de doctorat avec la distinction «Très honorable»


Rédigé par L'Opinion le Mardi 12 Juillet 2022

Membre du Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, Omar Abassi a obtenu, lundi 4 juillet, son doctorat en Droit public, après avoir soutenu une thèse intitulée « L’harmonisation de la législation marocaine avec les conventions internationales anti-corruption (2011-2021) ».



Après délibération, le jury a décidé d'agréer la thèse en accordant à Omar Abassi le titre de Docteur en droit avec la distinction « Très honorable » et la recommandation d’éditer et de publier l'ouvrage.

A cette occasion, M. Abassi a souligné que l’harmonisation de la législation marocaine avec les conventions internationales est, en effet, due à l'ouverture politique, économique et juridique que le Marocain a connue depuis le début des années 90 du siècle dernier, ouverture qui a eu un impact direct et profond sur le système juridique marocain.

Par ailleurs, le cadre istiqlalien s’est attardé sur les raisons derrière le choix du sujet et de la période qui s’étale tout au long de la décade 2011-2021, considérant que 2011 a été une année charnière en termes de discours anti-corruption dans les pays arabes, dont le Maroc. Sans oublier l’adoption de la nouvelle Constitution marocaine qui stipule la transcendance conditionnelle des accords internationaux sur de nombreux principes et normes liés à la lutte contre la corruption, ce qui donne au sujet de la thèse une importance théorique dictée par la volonté de contribuer à l'enrichissement de la recherche académique.

Il a conclu en abordant les perspectives de la recherche, soulignant que la question de l'harmonisation est un processus continu, les normes internationales étant en constante évolution, et considérant que de nombreuses législations nationales connaissent des révisions telles que le Code pénal et la Loi sur le Conseil de la Concurrence.

Pour leur part, les membres du jury ont présenté un certain nombre d'observations et d'opinions pondérées, estimant d'abord que la thèse contient des éléments de force et constitue un ajout qualitatif dans le cheminement de recherche de toute personne intéressée par ce domaine.

Ils ont également considéré que le chercheur Omar Abassi est parvenu à un certain nombre de conclusions et a produit un travail comprenant des intersections de plusieurs domaines de connaissance qui comprennent l'aspect du Droit constitutionnel, du Droit administratif et de la Science politique.

Il convient de noter que la discussion de cette thèse a réuni un grand nombre de chercheurs, d'universitaires, de membres du Comité exécutif du Parti de l’Istiqlal, ainsi que d'étudiantes et d'étudiants effectuant des recherches en Droit.








🔴 Top News











 
Other