L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

L’Istiqlal participe à l’observation des élections au Cambodge


Rédigé par L'Opinion Jeudi 27 Juillet 2023

Le Parti de l’Istiqlal a participé à l’observation des élections législatives au Cambodge. Une expérience enrichissante, selon le député Allal Amraoui qui a représenté le parti de la Balance dans le cadre de l’Internationale Démocrate Centriste. Détails.



Allal Amraoui, député du Parti de l'Istiqlal, a représenté le parti de la balance dans la mission d'observation des élections législatives au Cambodge.
Allal Amraoui, député du Parti de l'Istiqlal, a représenté le parti de la balance dans la mission d'observation des élections législatives au Cambodge.

Le parti de l’Istiqlal a pris part à une délégation internationale de haut niveau d’observateurs des élections législatives au Cambodge, ce pays lointain, qui s’apprête à renouveler sa représentation nationale. Représenté par le député Allal Amraoui, le parti de la Balance participe à cette mission d’observateurs en tant que membre influent dans l’Internationale Démocrate Centriste (IDC), dont la Vice-présidence est assurée par le Secrétaire Général du parti, Nizar Baraka. L’IDC, rappelons-le, compte des personnalités emblématiques telles que l’ancien président de la République de Colombie, Andrés Pastrana, qui en est le président. La liste comprend également l'ancien président de l’Equateur et le Secrétaire général de l'IDC, César Mateo.


Le député de l’Istiqlal fait partie des 333 observateurs provenant de 65 pays et de 15 organismes. Il s’agit d’une mission pleine d’enseignements, indique M. Amraoui dans une déclaration à « L’Opinion ». « C’est un pays dont la trajectoire historique ressemble à la nôtre dans la mesure où il fut également un protectorat français. Il s’agit également d’une monarchie constitutionnelle », explique le député, ajoutant que le Cambodge est « une démocratie qui évolue d’autant plus que les élections se déroulent dans le calme absolu ». « Il n’y a pas eu d’incidents ou de débordements », a-t-il poursuivi.

Le député istiqlalien précise que son rôle se limite à l’observation du déroulement du scrutin aux côtés de plusieurs représentants des pays de l’IDC et d’autres organisations internationales. « Ceci ressemble à ce qui se passe au Maroc où, par exemple, le Conseil de l’Europe, à notre invitation, est venu faire un rapport sur les élections ici », souligne M. Amraoui, qui estime que chaque pays peut forger son propre modèle de démocratie en fonction de ses spécificités internes. « L’essentiel est le bien-être et l’adhésion massive de la population », insiste-t-il.

Concernant les conclusions à tirer de cette expérience électorale au Cambodge, Allal Amraoui trouve que ce pays a pu tenir le scrutin législatif dans un climat serein. « Il y a eu une adhésion palpable de la population. L’adhésion est d’autant plus claire qu’un meeting tenu à 7h du matin a pu rassembler des milliers de personnes », a-t-il révélé, ajoutant que le taux de participation a atteint 84%. Ce qui reste considérable de son point de vue.

Le Cambodge offre une autre spécificité. Selon Allal Amraoui, ce pays parvient à concilier démocratie et stabilité puisque sa population s’attache tellement à la monarchie qu’elle ne veut plus revivre l’instabilité et la guerre civile qui a duré des années laissant des séquelles ineffaçables. Raison pour laquelle le pays évolue sereinement vers un modèle de démocratie qui correspond à son Histoire et à sa culture. « Participer à ce genre d’initiatives permet d’avoir une idée sur les expériences des autres pays et découvrir leurs spécificités », conclut M. Amraoui.  








🔴 Top News