Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

L’Académie Hassan II des ST se mobilise

Rabat


Rédigé par Kenza AZIOUZI le Jeudi 16 Avril 2020

Le déclenchement de la pandémie du nouveau coronavirus aura sollicité les chercheurs marocains à s’engager à travailler ensemble.



L’Académie Hassan II des ST se mobilise
Dans un esprit de solidarité et de coopération, l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques a suggéré la mise en place d’un groupe de travail multidisciplinaire dans les domaines des études épidémiologiques et d’analyse des données, en lien avec les conditions de l’expansion de l’épidémie COVID-19 et avec les protocoles de prise en charge thérapeutique et les évolutions des malades, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Mesures d’accompagnement

L’Académie a mis au point des mesures d’accompagnement. Notamment, l’initiation de recherches virologiques qui tendent à mieux cerner ce virus sur les plans génétiques et immunologiques, afin d’assurer un suivi des mutations virales éventuelles, ainsi que les mécanismes aboutissant aux pneumopathies et aux vascularites plus ou moins généralisées, expliquant les décompensations rapides et inattendues.

Par ailleurs, l’Académie a décidé de contribuer aux études et recherches pouvant envisager les besoins à apporter aux survenues éventuelles de telles épidémies, à travers l’instauration d’un système de soutien à la recherche, destiné à faire émerger des groupes de recherche incluant les chercheurs spécialisés des universités, des services médicaux et des institutions publiques et privées autour de thématiques prioritaires et en lien avec l’étude des aspects virologiques, sérologiques, génétiques, cliniques, épidémiologiques et préventifs, grâce à des appels à projets que l’Académie financera.
 

Prioriser la recherche au Maroc

Afin que cette crise soit un exemple de moralité et contribuer à l’avenir, à la prise de décisions prospectives capables de consolider les acquis, l’Académie a mis en avant l’impératif de soutenir et prioriser la recherche au Maroc, par le développement de plateformes de recherche nationales durables, préparées à mener des recherches prospectives capables d’anticiper les futures épidémies, en raison d’une gamme d’agents pathogènes possibles. Pour renforcer sa solidarité, l’Académie organisera un webinaire de mise au point (séminaire à distance) pour recevoir des idées de scientifiques marocains à l’intérieur du pays et à l’étranger et ce, en vue d’arrêter des objectifs de recherche et développement à court et moyen termes.

Comme elle prévoit également l’organisation d’un symposium international, avec la participation des plus grands chercheurs marocains de l’intérieur et de l’étranger ainsi que des chercheurs étrangers connus pour leurs travaux dans les domaines de l’infectiologie, de l’immunologie, de la génétique et de l’épidémiologie, afin de contribuer à l’analyse croisée de la pandémie et de ses conséquences et aspects prospectifs.

Kenza AZIOUZI

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:03 De nouvelles mesures restrictives à Nouaceur