L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Ksar El Kébir : la consommation d’alcool frelaté fait 19 morts


Rédigé par Sarah Rahal le Jeudi 29 Septembre 2022

Dix-neuf personnes sont décédées mardi, dans la ville de Ksar El Kébir, victimes d’empoisonnement suite à la consommation d’alcool frelaté impropre à la consommation.




Le 27 septembre plus d’une trentaine de personnes âgées entre 35 et  50 ans ont été hospitalisées dans un état critique suite à la consommation d’alcool frelaté, et deux d'entre elles se trouvaient toujours en réanimation. Les victimes souffraient de céphalées, de vomissements, de crampes à l'estomac ainsi que de rougeurs oculaires, a expliqué un chef infirmier de l'hôpital de Ksar El Kebir.
 
L'Association marocaine pour la protection des consommateurs et la défense des droits des consommateurs à Ksar El-Kebir a déclaré que le drame a causé la mort d'au moins 15 personnes, sans compter celles qui sont en état critique. Le bilan s'est ensuite alourdi mercredi passant à 19 morts, a précisé un responsable local du ministère de la Santé. Les corps ont été transférés à un hôpital de Tanger, pour "autopsie afin de préciser les causes des décès", a-t-il ajouté.
 
A cet effet, l’association "Consumer Protection" a expliqué que les victimes avaient acquis les boissons frelatées  dans un magasin d'alcool non agréé. Suite au drame, la même association a appelé les autorités locales et le comité de contrôle à inspecter et surveiller de près les magasins qui vendent de l'alcool, tout en prenant les mesures légales applicables contre les propriétaires de magasins ne disposant pas d’autorisation  de vente de ces substances.

Ainsi, lors de la perquisition du commerce incriminé, les enquêteurs ont saisi près de 50 litres d'alcool de même type. Il est à noter que ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se produit au Maroc. En juillet 2021, une vingtaine de personnes sont décédées après avoir consommé de l'alcool frelaté, acheté chez un "guerrab" (vendeur illégal) à Oujda.








🔴 Top News











 
Other