L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

"Kora Ardia" de Zevaco : Des travaux de rénovation qui s’éternisent


Rédigé par Siham MDIJI le Mercredi 23 Juin 2021

Dans le cadre de la mise à niveau de la ville de Casablanca, plusieurs chantiers sont lancés depuis des années, mais ne se sont jamais achevés. Tel est le cas des travaux de rénovation de la coupole Zevaco.



"Kora Ardia" de Zevaco : Des travaux de rénovation qui s’éternisent
Conçue en 1975, la coupole Zevaco du mythique architecte Jean-François Zevaco, plus connue sous le nom de « Al-Kora Al-Ardia », est victime d’un chantier qui a duré presque 6 ans, sans aucun changement. Un projet s’inscrivant dans le cadre d’une vision stratégique de sauvegarde et de valorisation d’un riche patrimoine historique régional, afin de préserver l’attractivité touristique et d’accompagner le développement de la métropole. Cependant, ces travaux qui font partie du Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020, provoquent l’ire des Casablancais à cause de la mauvaise gestion du patrimoine architectural de la ville.

L’oeuvre de Zevaco, implantée en plein coeur de la Place des Nations Unies, s’est transformée au fil des années en un sanctuaire pour les marchands ambulants et un véritable point noir pour les habitants. « C’est désolant de voir des travaux qui durent si longtemps, sachant que ce passage avait déjà fait l’objet d’une réfection il y a plusieurs années avec le même but : espace commercial et culturel ! », s’est indigné un Casablancais.

« Six ans… hchouma ! »

Contacté par nos soins, un membre du Conseil communal de Casablanca a qualifié cette situation de « mascarade », du fait de l’incapacité de la ville à rénover un patrimoine architectural aussi important aux yeux et dans la mémoire de ces habitants. « C’est « hchouma » qu’un chantier pareil traine pendant six ans, sachant que les travaux devaient prendre fin en 2017 », a-t-il déclaré, sur un ton persifleur. Notre interlocuteur a ajouté qu’« il y avait un accord de partenariat entre la commune et la SDL « Casa patrimoine » pour mener cette mission, mais il s’est avéré par la suite que le budget initialement prévu n’était pas suffisant ».

« Grosso modo, c’est du je-m’en-foutisme et une absence de conscience totale de la commune urbaine de Casablanca vis-à-vis du patrimoine casablancais », soulignant que « nous avons malheureusement eu un conseil qui a échoué à mettre à niveau la coupole Zevaco, tout au long de son mandat ». Pour sa part, la Société de Développement Locale (SDL) Casa Patrimoine a expliqué que « quoique nous avons mis la palissade pour sécuriser le chantier, le projet de la coupole a été transféré à la SDL Casa Aménagement, chargée des travaux de rénovation à l’identique ».

Nous avons tenté de joindre Casa Aménagement pour de plus amples informations, mais le silence reste de mise. A noter que le passage souterrain est également concerné par le projet et devrait bénéficier d’un assainissement et d’un travail de rénovation, afin d’abriter des activités commerciales et culturelles.
Siham MDIJI

 

Zevaco, l’architecte emblématique de Casablanca
 
Né en 1916 à Casablanca et y décédé en 2003, l’architecte Jean-François Zevaco a dessiné plusieurs édifices qui font, aujourd’hui, partie du quotidien des Bidaouis.
Il a été formé à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris dans laquelle il a obtenu son diplôme en 1945 pour revenir s’installer en 1947 à Casablanca.
Quelque temps après son retour, il a conçu plusieurs villas dans la métropole dont la célèbre « villa Suissa ». Ainsi, Jean-François Zevaco a participé à la reconstruction d’Agadir après le tremblement de terre de 1960, avant de recevoir, en 1980, le Prix Aga khan d’architecture pour les logements économiques qu’il a bâtis dans la capitale du Souss.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News