L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Kiev et Moscou s'affrontent sur le front de la bataille d'opinion au Maroc


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 1 Mars 2022

Les ambassades d’Ukraine et de Russie à Rabat se sont livrées à la bataille d’opinion au moment où la guerre russo-ukrainienne se poursuit. A coups de communiqués interposés, chacune des deux ambassades tentent de défendre la position de son pays. Détails.



Au moment où la guerre retentit en Ukraine, le Maroc s’est transformé en théâtre d’une lutte médiatique entre les ambassades de Kiev et Moscou, qui s’affrontent à coups de communiqués. Dès le début du conflit, la mission diplomatique ukrainienne n’a pas manqué de fustiger la Russie par un communiqué, l’accusant de vouloir “détruire l'État ukrainien, de s'emparer du territoire ukrainien par la force et d'établir l'administration de l'occupation”. 

“Il s'agit d'un acte de guerre, d'une atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine, d'une violation flagrante de la Charte des Nations Unies et des normes et principes fondamentaux du droit international”, poursuit l’ambassade, appelant “les capitales amies” à soutenir son pays. 

La réplique n’a pas tardé du côté russe, l’ambassadeur de Moscou à Rabat, Valérian Shuvaev, a contre-attaqué par une lettre adressée aux compatriotes russes et citoyens ukrainiens résidant au Maroc. L’ambassadeur a usé un peu de pédagogie pour expliquer les motifs de l’opération militaire lancée par son pays. Une décision qui n’a pas été facile, selon lui, pour les dirigeants russes, vu les rapports fraternels et filiales qui existent entre les russes et les ukrainiens. “Nous avons combattu ensemble et vaincu le fascisme pendant la Grande Guerre Patriotique 1941-1945”, a-t-il écrit. 

L’ambassadeur russe n’a pas manqué de critiquer le régime de Kiev, qui, à ses yeux, “suit les traces de ses donateurs occidentaux”, lui reprochant d’être instrumentalisé par l’Occident dans sa politique de dissuasion à l’égard de la Russie.  

En écrivant sa lettre, Valérian Shuvaev, a tâché de transmettre un message clair pour défendre sa position de son pays : la Russie a tenté de négocier avec l’Occident avant de recourir à la guerre.  “En décembre 2021 la Russie a proposé une nouvelle fois de mettre d’accord avec les Etats-Unis et leurs alliés sur les principes pour assurer la sécurité en Europe et sur le non-élargissement de l’OTAN. Tout a été en vain”, a-t-il regretté.  

Dans cette lutte d’arguments, l'ambassadeur russe a promis de publier des informations sur les faits confirmant les récentes livraisons d’armes par les pays de l’OTAN à l’Ukraine.

Cette lutte diplomatique entre les ambassades de Kiev et Moscou manifeste une volonté de gagner la bataille de l’opinion publique marocaine, qui accorde une attention particulière à ce qui se passe actuellement. Sur le plan officiel, le Maroc a adopté une position équilibrée vis-à-vis de la guerre en Ukraine, le communiqué du ministère des Affaires étrangères a exprimé sa préoccupation tout en réaffirmant son attachement au principe de non-recours à la force pour le règlement des différends entre États. 








🔴 Top News










 
Other