Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Khénifra : une vidéo montrant une patiente « abandonnée » à l’entrée de l’hôpital provincial fait le tour d’internet


Rédigé par M.K avec MAP le Mardi 20 Avril 2021

Une vidéo polémique tourne sur la toile, montrant une patiente abandonnée à l’entrée du service des urgences de l’hôpital provincial de Khénifra. La Direction régionale de la Santé dément tout manquement.



Khénifra : une vidéo montrant une patiente « abandonnée » à l’entrée de l’hôpital provincial fait le tour d’internet


Une vidéo montrant une patiente abandonnée à l’entrée des services des urgences de l’hôpital provincial de Khénifra et qui affirme qu’elle n’a pas été prise en charge par le personnel de santé au vu de son état critique a fait le tour d’internet. Pour sa part, la Direction régionale de la Santé à Béni Mellal-Khénifra, en coordination avec la Délégation provinciale de la Santé et l’administration de l’hôpital provincial de Khénifra, a ouvert une enquête sur les circonstances de cet incident.

Il a été établi que le personnel hospitalier a pris en charge le vendredi 16 avril à 16h la patiente en question. Elle a d’abord été examinée dans le centre de santé d’Agulemous, mais a refusé d’accepter les soins nécessaires au sein de ce centre et a demandé à être transférée à l’hôpital provincial de Khénifra.

« La patiente a été prise en charge par le service des urgences comme en attestent les enregistrements des caméras de surveillance de l’hôpital, puis a été placée sous surveillance médicale pendant quatre heures après avoir subi les soins nécessaires suivant le protocole médical en vigueur », indique la Direction régionale de la Santé.

Après avoir visionné les enregistrements des caméras de surveillance de l’hôpital, la commission qui se charge de l’enquête révèle être surprise que « la patiente en question a été déplacée par des personnes étrangères de l’hôpital et placée devant l’entrée du service des urgences dans le but d’attenter à la réputation de l’hôpital en prétendant que ce dernier a refusé de la prendre en charge ».

Face à ces constatations, la Direction régionale de la Santé à Béni Mellal-Khénifra se pose des questions sur la situation de la patiente qui est partie dans une voiture privée et sur la « gravité » de son état de santé comme le prétend l’auteur de la vidéo.