Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Khalid Nait : Les colonies de vacances ne sont plus ce qu’elles étaient


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 4 Août 2020

Habituellement, les colonies de vacances sont organisées entre juillet et septembre de chaque année. Khalid Nait nous livre ce qu’il en est cette année.



Khalid Nait
Khalid Nait
-Le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a déclaré, fin juin dernier, que les colonies de vacances n’auront pas lieu cette année. Quelle en est l’alternative ?

- Il s’agit de rencontres urbaines entre les enfants et les jeunes, organisées de 10h à 18h, tout en veillant sur le respect des mesures de protection contre le Covid-19, dont le port du masque et la distanciation physique. Les repas sont pris individuellement, chacun a son plateau. Les moyens logistiques et matériels de l’Organisation du Scout Marocain permettent-ils la tenue de cette nouvelle organisation ? Notre siège contient une grande salle, un restaurant, des salles d’activités manuelles. L’opération s’étalera sur trois sessions de six jours chacune, où 15 enfants seront réunis dans chacune. Leurs âges seront répartis comme suit : de 9-12 ans, de 13-16 ans et de 17-19 ans. La participation est gratuite puisque nous avons ciblé les enfants en situation difficile. Au menu, des jeux à l’intérieur et à l’extérieur pour découvrir les monuments de la capitale, des chants, des activités manuelles, du cinéma, entre autres. Nous leur assurons le petit déjeuner et le déjeuner. Par ailleurs, d’ici le 10 août, nous aurons plus de détails. Aucune bourse ne nous est accordée de la part du ministère de tutelle. Nous finançons le tout par nos propres moyens.

-Dans ce contexte caractérisé par la pandémie du nouveau Coronavirus, les activités des colonies de vacances et du scoutisme peuvent-elles s’effectuer à distance ?

- Depuis le début de la pandémie, pour préserver la santé des participants et des intervenants, les activités relatives au scoutisme ont démarré virtuellement, à travers des jeux, des activités manuelles, la lecture d’histoires…, quant à elles, les colonies de vacances ne peuvent avoir lieu à distance et individuellement. Elles sont caractérisées par la présence physique des bénéficiaires et des encadrants, sous un seul toit et autour de toutes les activités. L’Organisation du Scout Marocain a été active pendant le mois de Ramadan et durant la première période de confinement. Nous avons offert des repas et des ftours à Rabat pour les gens dans le besoin. Notre objectif est d’apporter le maximum à la communauté et d’inculquer aux jeunes cette notion de partage et d’entraide.

- Puisque les colonies de vacances ne sont pas organisées cette année, des emplois saisonniers seront à coup sûr perdus ?

- Absolument. Tout comme les chefs cuisiniers, les chauffeurs travaillant pour le compte des colonies relevant des sociétés privées auront une occasion de moins pour travailler.

Recueillis par
Safaa KSAANI 

Portrait

Un « Wood badger » accompli
Khalid Nait, de son vrai nom Khalid Nait Mzirt, est responsable en chef de l’Organisation du Scout Marocain à Rabat. Un rêve de petit garçon, oui ! Et de travail. Sa carrière a été très tôt orientée.

Depuis son bas âge, il a participé à des colonies de vacances. D’où est née son envie de devenir un encadrant et un scout. Ses encadrants étaient visionnaires. “Presque tous mes responsables en colonies de vacances me disaient qu’un jour je deviendrai comme eux”. Khalid Nait n’a pas tardé à accomplir ce voeu. Juste après l’obtention de son baccalauréat, il a réfléchi à le devenir, en fondant, en parallèle, sa propre société d’animation, baptisée :  “Nait Animation Evénement”.

A l’Organisation du Scout Marocain, il a fait carrière, en commençant en tant que scout puis commandant, pour devenir responsable en chef de l’Organisation du Scout Marocain à Rabat. Il est diplômé en administration de colonies de vacances. Ayant terminé un programme de formation, dont l’Organisation du Scout Marocain reconnaît le mérite et les compétences acquises, il a reçu le badge de bois (“Wood Badge” en anglais). Une décoration que reçoivent les responsables scouts. “Le scoutisme pousse à prendre des responsabilités et à les inculquer aux jeunes”, nous affirme-t-il fièrement.

S. K.

Repères

Colonies de vacances: l’édition de cette année annulée
haq Après plusieurs interrogations et doutes sur l’organisation des colonies de vacances, cette année, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et du Sport, Othmane El Ferdaous, a tranché, fin juin dernier. Il est impossible d’organiser des colonies de vacances et des activités en plein air et de manière collective à l’heure actuelle, a-t-il affirmé devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des Représentants, consacrée à l’examen de l’impact de cette période sur les sports collectifs, les clubs, les événements sportifs et le sort des colonies de vacances pour l’été 2020.
Un guide de procédures à respecter est de mise
Le ministère de la Culture a mis en place un guide de procédures à prendre en considération par les superviseurs des centres d’estivage et les bénéficiaires de leurs services, en cas de réouverture des portes à partir de septembre prochain. Ledit manuel comprend une série de mesures et de procédures concrètes de protection contre le Coronavirus, telles que le nettoyage et la stérilisation des centres d’estivage, la sensibilisation des bénéficiaires et l’obligation du port de masque, outre le respect de la distanciation corporelle. 
Des centaines de milliers de jeunes par an
En 2019, plus de 270.000 enfants et jeunes ont bénéficié du Programme des colonies de vacances, organisé entre le 1er juillet et le 12 septembre par le ministère de la Jeunesse et du Sport, en partenariat avec la Fédération Nationale des Colonies de Vacances (FNCV). Au titre de la même année, une nouvelle plate-forme électronique a été installée dans l’objectif d’améliorer les services fournis au profit des catégories concernées.