L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Jouahri : BAM n'est pas contre la cryptomonnaie et son adoption n'est qu'une question de temps


Rédigé par Kawtar Chaat le Mercredi 23 Mars 2022

L'autorisation des monnaies numériques au Maroc n'est pas possible actuellement, en l'absence d'un cadre légal national et international réglementant la circulation de celles-ci, a indiqué le wali de Bank Al-Maghrib Abdellatif Jouahri.



Jouahri a expliqué lors de la conférence de presse tenue à l’issue du Conseil de Bank Al-Maghrib, mardi au siège de BAM à Rabat, que le Groupe des vingt (G20) et de nombreux pays insistent sur la nécessité d'un encadrement juridique des crypto-monnaies, et il en va de même pour les monnaies numériques des banques centrales.

 

Le wali de Bank Al-Maghrib a révélé que BAM a formé un Comité pour suivre ce dossier et créer un cadre approprié avec des pays amis comme la Suisse, la Suède et la France, et avec des institutions financières internationales afin de bénéficier de leurs expériences et leur expertise dans le domaine.

 

Abdellatif Jouahri a estimé que les cryptomonnaies représentent l'avenir et leur légalisation n'est qu'une question de temps, soulignant qu'en dépit de leurs nombreux avantages, elles présentent un ensemble de risques et de difficultés liés à la facilité du blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, ainsi que la difficulté de suivre les transferts et les transactions financières.

 

Le wali a souligné que Bank Al-Maghrib n'est pas contre les monnaies virtuelles, notant que leur adoption nécessite de passer par des étapes transitoires de cadrage légal et réglementaire.