Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Jacques Attali : Le Maroc pourrait être un partenaire privilégié de souveraineté économique de l’Europe


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 21 Août 2020

Le Maroc pourrait être un partenaire privilégié pour la souveraineté économique de l’Europe selon l'écrivain et l'économiste français Jacques Attali, et ce, en raison de son capacité à assurer son autonomie en matière de production de masques et de matériel de santé.



L’économiste et écrivain français a considéré que la crise sanitaire n’a pas affecté la capacité d’adaptation du Royaume, «le Maroc s’est particulièrement bien conduit même s’il souffre actuellement des effets de la crise qui a touché un secteur majeur de son économie qui est le tourisme», a-t-il indiqué.

Jacques Attali a fait état de la réussite du Maroc à assurer sa souveraineté agricole et son autonomie en matière de production de matériel de santé. A cet effet, il a déclaré que «la production autonome de médicaments, de respirateurs, de masques et la capacité de production agricole du Royaume était essentielle». Selon lui «cela montre que le Maroc pourrait être un partenaire privilégié de souveraineté économique de l’Europe».

Dans ce sens, le Maroc pourrait constituer une altérative à la Chine dans la chaine des valeurs au moment où l’Europe a fortement ressenti, pendant la pandémie de la Covid-19, la perte de souveraineté industrielle et sa forte dépendance de la Chine. A ce sujet, Jacques Attali estime que le Maroc a un nouveau rôle à jouer. 

«Il vaudrait mieux produire des masques, des médicaments, des respirateurs et des outils essentiels de l’économie de la vie au Maroc qu’en Chine ou dans des pays moins proches et moins fiables», a-t-il plaidé.

Rappelons que les pays européens ont souffert au début de la pandémie d’une pénurie de masques et de matériel de santé qui provenaient exclusivement de la Chine, en conséquence de quoi plusieurs voix se sont élevées pour revendiquer la relocalisation des industries européennes. Dans ce contexte, le Maroc, notamment vu son positionnement géographique, est considéré comme un partenaire crédible pour abriter les industries vitales délocalisées en Chine.
 

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 21:09 PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM

Vendredi 25 Septembre 2020 - 19:02 Les R’batis s’indignent des grèves des "mo9ata3a"