Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

JO Tokyo 2020 : Gros plan sur les disciplines cyclistes


Rédigé par la rédaction le Vendredi 23 Juillet 2021



Aujourd’hui c’est la Cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, qui sera suivie le lendemain par la première épreuve cycliste des Jeux : la course en ligne masculine. Malgré les complications liées à la pandémie qui ont entouré l'organisation de ces Jeux, ils restent une étape importante pour le cyclisme, avec l'ajout d'une cinquième discipline - le BMX Freestyle - et le retour de la Madison, y compris pour les femmes, dans les compétitions sur piste. Faisant partie du programme olympique depuis les premiers Jeux modernes (1896), le cyclisme est l'un des cinq sports à avoir figuré à tous les Jeux et le troisième en termes de médailles décernées et de nombre d'athlètes participants.

Cyclisme sur route

A rejoint les Jeux Olympiques : à Athènes 1896 pour les hommes, à Los Angeles 1984 pour les femmes. Dates à Tokyo : 24-25, 28 juillet.
Les courses en ligne masculine et féminine (24-25 juillet) partiront de la zone métropolitaine de Tokyo et se dirigeront vers l'ouest à travers des paysages pittoresques en direction de la région du Mont Fuji, pour se terminer sur le circuit Fuji International Speedway. Les athlètes seront mis à l'épreuve avec des parcours techniquement difficiles comprenant des dénivelés importants : 137 km et 2'692 mètres de dénivelé pour les femmes, et 234 km pour un total de 4'865 mètres de dénivelé pour les hommes. Un événement test organisé en juillet 2019 a reçu des retours positifs de la part des équipes et des coureurs, qui ont pu tester les difficultés du parcours. Les épreuves de contre-la-montre, trois jours plus tard, débuteront et se termineront sur le circuit Fuji International Speedway, les femmes effectuant un tour de 22,1 km, et les hommes couvrant deux tours pour un total de 44,2 km.

Mountain bike

A rejoint les Jeux Olympiques : à Atlanta 1996 Dates à Tokyo : 26-27 juillet.
Les coureurs s'attaqueront à un parcours de 4,1 km à Izu, avec 160 m de dénivelé par tour, à parcourir plusieurs fois. Comme pour la course en ligne, l'emblématique Mont Fuji sera visible depuis diverses parties du parcours, décrit par les organisateurs comme le plus difficile de l'histoire des Jeux Olympiques. Lors d'un événement test en octobre 2019, les athlètes suisses ont brillé et tous ont fait l'éloge du parcours.

BMX Racing

A rejoint les Jeux Olympiques : à Pékin 2008 Dates à Tokyo : 29-30 juillet.
Pour sa quatrième apparition aux Jeux Olympiques d'été, le BMX Racing se déroulera au Parc sportif urbain d'Ariake. La piste de BMX a été construite en 2019 et resurfacée en mai 2021 dans le cadre des préparatifs du début différé des
Jeux de Tokyo 2020. Comme toujours, la conception des sauts est essentielle pour permettre aux coureurs de maintenir leur vitesse en toute sécurité dans la première ligne droite après avoir descendu la rampe de départ de 8 mètres de haut. Lors d'un événement test organisé en octobre 2019, la victoire est revenue au Français Romain Mahieu chez les hommes, tandis que l'Australienne Saya Sakakibara s'est révélée être la plus forte chez les femmes.

BMX Freestyle

Rejoint les Jeux Olympiques : à Tokyo 2020 Dates de Tokyo : 31 juillet - 1er août.
Les tout premiers Champions Olympiques masculins et féminins de BMX Freestyle Park seront également couronnés dans le Parc sportif urbain d'Ariake, sur le front de mer, non loin du village des athlètes. Cet événement olympique sans précédent verra la participation d'une sélection de neuf femmes et neuf hommes. Les quotas d'athlètes pour Paris 2024 seront portés à 24 (12 pour chaque sexe).

Cyclisme sur piste

A rejoint les Jeux Olympiques : à Athènes 1896 pour les hommes, à Séoul 1988 pour les femmes Dates de Tokyo : 2-8 août.
Les Champions Olympiques seront couronnés dans 12 épreuves au vélodrome couvert d'Izu à Shuzenji, dans la préfecture de Shizuoka : le keirin, l'Omnium, la vitesse, la vitesse par équipes, la poursuite par équipes et la Madison, pour les hommes et les femmes. La piste en bois de 250 mètres est bien connue des athlètes de toute l'Asie, car elle abrite l'un des satellites du Centre Mondial du Cyclisme UCI, qui accueille régulièrement des camps d'entraînement pour les athlètes de tout le continent.