Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

JO Tokyo 2020 / Cyclisme : Mouhcine Kouraji, le plus jeune coureur du peloton, à la conquête de l’or olympique au pied du Mont Fuji


Rédigé par la rédaction le Samedi 17 Juillet 2021



JO Tokyo 2020 / Cyclisme : Mouhcine Kouraji, le plus jeune coureur du peloton, à la conquête de l’or olympique au pied du Mont Fuji
La course en ligne masculine ayant lieu le lendemain de la cérémonie d’ouverture, le cyclisme figurera parmi les premiers sports à couronner un Champion Olympique dans la capitale japonaise. La course en ligne féminine suivra le jour d’après (25 juillet), tandis que les contre-la-montre masculin et féminin auront lieu le 28 juillet. Le Mont Fuji – point culminant du Japon avec ses 3'776 m d’altitude – offrira une spectaculaire toile de fond à une course en ligne au parcours exigeant qui conviendra aux meilleurs grimpeurs-puncheurs du peloton avec un circuit tracé entre le Musashinonomori Park de Tokyo et le célèbre Fuji International Speedway. Ce sont les hommes qui se lanceront les premiers dans la conquête olympique, le samedi 24 juillet. Le peloton partira de Tokyo pour 234 kilomètres à parcourir autour du Mont Fuji. Cinq ascensions sont au programme, pour 4’865 mètres de dénivelé positif. Plus exigeant que les grandes étapes de montagne du Tour de France 2021. Après un départ quasiment plat, les coureurs changeront progressivement de braquet dans les 40 kilomètres d’ascension menant vers Doushi Road. Ils enchaîneront avec l’ascension du Kagosaka Pass puis plongeront dans une longue descente vers le Fuji Sanroku (14,3 km à 6 %). Le peloton franchira ensuite deux fois la ligne d’arrivée puis prendra la direction du dantesque juge de paix : le Mikuni Pass et ses 10 km à 10,6 % de moyenne avec des passages à plus de 20 %, dont le sommet est placé à 30 km de l’arrivée.

Epreuve en ligne masculine : Qui pour succéder à Greg Van Avermaet ?

Quand le Tour de France sera terminé le dimanche 18 juillet, bon nombre de coureurs s’envoleront directement vers Tokyo. Objectif : récupérer et s’acclimater au plus vite à la chaleur et à l’humidité japonaise avant le 24 juillet. Certains ont même anticipé le voyage au cours duquel ils espèrent succéder au Belge Greg Van Avermaet, sacré à Rio en 2016. Contraint à l’abandon sur le Tour de France, Primoz Roglič a décidé de faire de ces Jeux un objectif majeur. Cette fois-ci, son compatriote Tadej Pogačar sera à ses côtés. « J’ai toujours rêvé de participer aux Jeux. Une médaille compte énormément à mes yeux », a déclaré le vainqueur de La Vuelta Ciclista a España 2019 et 2020. Côté belge, le vétéran Van Avermaet reviendra avec le tout jeune Remco Evenepoel et Wout van Aert, un expert ès courses d’un jour et récent vainqueur de l’étape du Mont Ventoux sur le Tour de France. Les Colombiens peuvent eux aussi espérer une médaille olympique avec Sergio Higuita, Rigoberto Uran, Esteban Chaves et Dani Martinez. Egalement au rang des favoris, les Britanniques aligneront les frères Adam et Simon Yates ainsi que Geraint Thomas et Tao Geoghegan Hart. Ce sont au total 130 coureurs qui prendront le départ, parmi lesquels le jeune marocain Mouhcine Kouraji, le plus jeune du Peloton (23 ans).