L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Israël tente d’organiser “un nouveau sommet de Néguev” en présence de Joe Biden


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 3 Mai 2022

Israël tente de réunir les pays signataires des accords d’Abraham, dont le Maroc, et le président américain Joe Biden dans le cadre d’un sommet régional en marge de sa prochaine visite au Proche-Orient. Détails




Il faut préserver l’esprit de Néguev, avait déclaré le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita, à l’issue du Sommet régional de Néguev en Israël en mars dernier. Un vœu qui semble partagé par les leaders israéliens et américains. Les États-Unis et Israël étudient la possibilité de tenir un nouveau sommet régional lors de la visite du président américain Joe Biden au Proche Orient, révèle le site Axios, citant des responsables israéliens. Le locataire de la Maison blanche, rappelle la même source, avait accepté l’invitation du Premier ministre israélien, Naftali Bennett, lors de leur entretien téléphonique du 24 avril, tel que retranscrit dans le communiqué de la Maison blanche.

Prévue en juin, cette visite devrait réunir les dirigeants des pays ayant signé les accords d’Abraham, dont le Maroc. Cette possibilité a été discutée pour la première fois entre le conseiller israélien à la sécurité nationale, Eyal Hulata, et son homologue américain Jake Sullivan dans le cadre de la préparation de la visite de Biden. Ces derniers ont jugé opportun d’y ajouter un élément régional, rappelle Axios, ajoutant que l’idée est d’organiser une réunion entre Biden, Bennett et plusieurs autres dirigeants de la région, soit en Israël, soit dans un autre pays, afin de poursuivre l’élan du sommet du Néguev. Ce sommet, rappelons-le, a eu lieu à la fin du mois de mars et a réuni les ministres des Affaires étrangères d’Israël, du Maroc, du Bahreïn, des Émirats arabes unis et de l’Egypte.

Jusqu’à présent, il n’est pas encore certain si cette réunion, dans son format régional, aurait véritablement lieu. Les responsables israéliens cités par Axios ont souligné que la discussion est préliminaire, mais les pourparlers sur la question sont en cours. De son côté, la Maison Blanche a omis de faire un commentaire.

Ce qui est sûr pour le moment, c’est que le président américain se rendra en Israël, bien que la date de sa visite ne soit pas encore fixée. Elle devrait avoir lieu dans les deux dernières semaines de juin. Il s’agit d’une courte visite de 24 à 36 heures où il est prévu que le président démocrate rencontre des responsables israéliens et palestiniens. Les préparatifs ont d’ores et déjà commencé. Une équipe de la Maison Blanche est arrivée en Israël lundi pour entamer des discussions avec le gouvernement israélien sur la planification de cette visite.