Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Investissement : «Prosper Africa» prépare l’ouverture d’un bureau à Rabat


Rédigé par Siham MDIJI le Vendredi 25 Décembre 2020

Conscients des richesses dont dispose l’Afrique, les Etats-Unis prévoient l’ouverture prochaine d’un bureau «Prosper Africa» à Rabat. C’est la première antenne qui sera mise en place en dehors du territoire américain.



Investissement : «Prosper Africa» prépare l’ouverture d’un bureau à Rabat
«L’ouverture d’une antenne de l’initiative américaine «Prosper Africa» à Rabat consacre la vision de SM le Roi Mohammed VI qui fait du Maroc un hub vers l’Afrique pour un certain nombre de pays, particulièrement les États-Unis», a déclaré le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Mohcine Jazouli.

Accroître le commerce et les investissements bilatéraux
C’est ainsi ce que prévoit l’un des accords signés devant le roi Mohammed VI, entre le Maroc et les Etats-Unis, mardi 22 décembre. Ce bureau, outre le fait qu’il soit le premier en Afrique du Nord, s’appuiera sur l’expertise de 17 agences gouvernementales américaines et apportera de nouvelles ressources, du personnel et une attention particulière pour accroître le commerce et les investissements bilatéraux entre les Etats-Unis et le Maroc, et dans toute l’Afrique du Nord. Il devrait, par ailleurs, voir le jour en février 2021 à l’ambassade des Etats-Unis à Rabat.

«Le leadership du Maroc sur le continent, conjugué à son économie dynamique et en croissance, fait du pays une base idéale pour Prosper Africa et crée des opportunités intéressantes pour les investissements de DFC», a déclaré Adam S. Boehler, cité dans le communiqué. «Nous apprécions profondément notre relation solide avec le Maroc et nous sommes impatients d’approfondir ce partenariat», a-t-il ajouté.

Grâce à cette initiative, le gouvernement américain vise à mobiliser un milliard de dollars dans de nouveaux accords commerciaux et d’investissements entre les deux pays ainsi que ceux de la région, au cours des quatre prochaines années. Elle a également pour but d’aider les entreprises et les investisseurs américains à accéder aux marchés nord-africains et pour les entreprises de la région à profiter de nouvelles opportunités aux États-Unis.

3 milliards USD pour le développement africain
Par la même occasion, le Maroc a signé deux autres accords de coopération avec les Etats-Unis destinés à promouvoir les investissements au Maroc et en Afrique.

Il s’agit d’un mémorandum d’entente entre le Gouvernement marocain et la Société américaine de financement du développement international (United States International Development Finance Corporation-DFC). Celui-ci prévoit de fournir un soutien financier et technique à des projets d’investissement privés, d’un montant de 3 milliards USD, au Maroc et dans les pays d’Afrique subsaharienne, en coordination avec des partenaires marocains.

Ces nouveaux développements permettront ainsi de faire progresser les objectifs de l’initiative «Prosper Africa» en stimulant le commerce et les investissements que ce soit entre les États-Unis et le Maroc, ou entre d’autres pays d’Afrique du Nord.

Qu’est-ce que «Prosper Africa» ?
Lancée par l’administration Trump, «Prosper Africa» a pour principale vocation de connecter les entreprises américaines et africaines à de nouveaux acheteurs, fournisseurs et opportunités d’investissement. 

Cette initiative facilite les transactions, promeut les réformes de l’environnement des affaires et modernise la manière dont le gouvernement américain soutient les entreprises.

Depuis 2019, plus de 280 deals ont été réalisés coûtant un montant global de 22 milliards de dollars, et ce, pour de nouveaux investissements et exportations dans plus de trente pays de l’Afrique. Les secteurs les plus représentés sont ceux de l’énergie, l’agrobusiness, l’aéronautique la santé, etc.
Siham MDIJI 

  


Dans la même rubrique :
< >