Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

ISESCO : Rabat bientôt capitale de la culture islamique


Rédigé par Hiba CHAKER le Jeudi 15 Juillet 2021

Le directeur général de l’Organisation mondiale islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO), Salem bin Mohammed Al-Malik, a reçu, mercredi à la Kasbah des Oudayas, les clefs des grandes portes de la Kasbah.



ISESCO :  Rabat bientôt capitale de la culture islamique
Cet évènement s’est produit lors d’une visite d’une délégation de l’ISESCO conduite par le Directeur général de l’Organisation à la Kasbah des Oudayas, en vue de la proclamation de Rabat capitale de la culture islamique.

A cette occasion, M. Al-Malik a relevé le grand soin que Sa Majesté le Roi Mohammed VI porte aux monuments historiques pour préserver l’histoire et l’authenticité du Royaume du Maroc à travers les âges.

Dans une déclaration à la presse, il a souligné la valeur symbolique représentée par la Kasbah des Oudayas, notant dans le même temps que l’espace des Oudayas et sa position historique ont contribué à l’inscription de la ville de Rabat au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012, ainsi que son inscription au patrimoine islamique par l’ISESCO lors de la 11ème conférence islamique des ministres de la Culture pour le développement des politiques culturelles actuelles dans le monde islamique.

M. Malik a souligné que « Grâce à la princesse Lalla Hasna qui préside la Fondation pour la préservation du patrimoine culturel de la ville de Rabat, cette institution tient à jouer des rôles distingués dans la préservation et la protection des monuments historiques de Rabat en tant que patrimoine islamique et humain».

À son tour, le président de l’Udaya Space Association, Abd al-Rahman al-Badrawi, a confirmé dans une déclaration similaire que : « la remise des clés des grandes portes de la Kasbah est une longue tradition qui a été pratiquée par les habitants de l’Oudaya et de l’Oudaya Space Association pour célébrer des personnalités de renom pour leur contribution à la mise en valeur des monuments historiques du Royaume du Maroc.

D’autre part, le Dr Abdel-Aty Lahlou, enseignant-chercheur en archéologie et patrimoine, a souligné que la visite de la délégation de l’ISESCO à la Kasbah des Oudayas est venue souligner les travaux de restauration et d’entretien que la Kasbah a connus, notant que « les portes et les tours ont été restaurées de tous les côtés en plus du musée de l’Oudaya, qui est connu comme l’un des premiers musées du royaume, de jardin andalous et du café Maure ».

 

La Kasbah incontournable

Nul ne peut imaginer une visite à Rabat sans passer par la Kasbah des Oudayas, ce lieu mythique et historique, où sérénité et beauté règnent, ni sans une visite à son musée ou encore sans déguster un thé sucré à la menthe au café Maure qui offre une très belle vue sur l’oued Bou Regreg, Salé et ses remparts et la Tour Hassan à Rabat. Cette Kasbah qui est édifiée sur un ancien emplacement romain, le Ksar des Benitargas, est un ancien camp militaire fortifié bâti au XIIème siècle. La porte est un chef d’oeuvre de l’art almohade. De 1621 à 1747, la Kasbah devint une république autonome de corsaires, avec les Andalous, chassés d’Espagne. En 1833, la tribu Oudaïa s’y installe, après s’être faite chassée de Fès. Le nom définitif de la Kasbah date de cette époque. On y trouve notamment un des premiers palais bâtis par la dynastie royale des Alaouites.