Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

ICESCO: ouverture à Rabat de la première édition du Forum mondial des sciences spatiales


Rédigé par La Rédaction avec la MAP le Lundi 1 Novembre 2021

Le Forum mondial des sciences spatiales, initié par l’Organisation du monde islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ICESCO) en partenariat avec la Fondation spatiale américaine, a ouvert les travaux de sa première édition lundi à Rabat.



ICESCO: ouverture à Rabat de la première édition du Forum mondial des sciences spatiales
 

Tenu sous le thème "Explorer ensemble l’avenir des sciences de l’espace", ce Forum est marqué par la participation de responsables d’organisations et institutions internationales spécialisées, d’astronautes, d’experts et chercheurs en sciences de l’espace, afin d’échanger leurs expériences et visions sur les nouveautés, les innovations et industries liées à ce domaine.

Cet évènement semi-présentiel de deux jours vise à sensibiliser les acteurs concernés à l’importance des sciences spatiales, mettre en lumière les opportunités offertes par les connaissances liées aux activités spatiales et leurs avantages, offrir les opportunités de développement des capacités dans les États membres, échanger les connaissances pour surmonter les défis afin d’augmenter la productivité nationale et d’accélérer la croissance économique, et explorer les opportunités d’emploi disponibles pour les jeunes diplômés dans les industries spatiales.

A cette occasion, le directeur général de l’ICESCO Salem Bin Mohammed Al Malik, a mis en évidence les progrès technologiques réalisés dans le monde ces dernières décennies, ayant permis un développement économique et humain à l’échelle mondiale, insistant sur le rôle de la technologie spatiale dans l’observation de la Terre et la compréhension des mécanismes du fonctionnement terrestre.

La technologie spatiale est un élément indispensable de la vie quotidienne, a estimé M. Al Malik, appelant à investir davantage de ressources pour le développement des sciences spatiales et à sensibiliser les décideurs sur l'importance de la coopération dans ce domaine.

Il a à cet égard jugé nécessaire de renforcer les capacités des jeunes en tant que catalyseurs du développement spatial, soulignant que l’ICESCO est prête à investir dans les nouvelles technologies et à développer des programmes de sensibilisation en la matière.

De son côté, le ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l'innovation, Abdellatif Miraoui, s’est félicité de la tenue de cet évènement qui constitue une occasion idoine pour promouvoir les compétences des chercheurs, au service du développement de la recherche scientifique.

Dans ce sens, le responsable gouvernemental a évoqué le savoir-faire marocain en la matière, affirmant que le Royaume dispose d’une expérience considérable dans le domaine de la technologie spatiale, passant en revue le lancement du satellite Mohammed VI A en 2017, du satellite Mohammed VI B en 2018 et du satellite «Zarkae Al Yamama» en 2001.

Le directeur général de la Space Foundation, Thomas E. Zelibor, a pour sa part mis en avant l’évolution de la recherche et des investissements dans le domaine des technologies spatiales, soulignant l’importance de la coopération internationale pour une visibilité à long terme.

Les technologies spatiales touchent à plusieurs domaines d’activité, tels que le changement climatique et la protection des individus lors de catastrophes naturelles, a-t-il fait observer, ajoutant que l’organisation de ce forum mondial permet d’enrichir les débats autour de cette importante thématique.