Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Hamedallah signe et persiste !

Équipe nationale


Rédigé par A. KITABRI le Lundi 5 Octobre 2020

Après la déclaration sur lui par le sélectionneur national qu’il refusait de faire partie des Lions de l’Atlas



Hamedallah signe et persiste !
Encore une autre provocation de Hamedallah. Le joueur d’Enasr, qui vient d’être éliminé samedi de la course vers le titre du Champion d’Asie. Il s’est comporté une autre fois d’une manière indigne. Il signe et persiste.

Il est fier, Hamedallah le Saoudien !
Écarté de la récente liste de la sélection nationale, il s’est affiché sur un réseau social arborant «fièrement» le maillot de son club avec un commentaire allant dans le même sens. C’est sa façon à lui de dire qu’il n’a pas besoin de l’équipe nationale, qu’il n’est nullement touché par sa non-sélection et que le maillot de son club saoudien est plus important que le maillot de l’équipe nationale de son pays d’origine, de sa patrie. 

Hamedallah, le narcissique !
Encore une fois, «ce» Hamedallah a révélé son narcissisme et son égoïsme extrême. Au lieu de chercher la sympathie, il provoque l’antipathie. Le sélectionneur national a raison de dire que le maillot national est d’abord une fierté nationale. Il se mérite. Pour le porter il faut d’abord exprimer son attachement à son pays. Ce que ne fait pas ce monsieur Hamedallah. Pire, il fait le contraire. 

Le mal-être de Hamedallah !
Hamedallah devra consulter des spécialistes en psychothérapie pour retrouver une personnalité plus équilibrée, moins égocentrique et surtout moins mégalomane. Il se croit supérieur aux autres parce qu’il joue dans un championnat de seconde zone et parcequ’il est «riche». On l’invite à aller faire comme les Ziyech, En-neysri, Mezraoui et Hakimi... et faire étalage de ses qualités dans des championnats plus reconnus et plus compétitifs

Des symptômes ! 
Lors de la phase finale actuelle de la Ligue des Champions asiatique, à plusieurs reprises, il s’est montré égoïste, cupide sans aucun égard pour ses coéquipiers en meilleures positions que lui. Et le pire, après ses «ratages», il ne s’excuse même pas au près d’eux comme s’ils n’existent pas. C’est le pic de l’égocentrisme et de l’égoïsme. 

Tout joueur «normal» aurait réagi autrement que «la vedette» malheureusement marocaine. 

Oui, malheureusement, parce que ce footballeur dégage une mauvaise image des Marocains. Des Marocains peu soucieux de leur identité nationale, peu soucieux de leur citoyenneté... et avant tout cupides et intéressés d’abord par le «réal» saoudien !

Ledit footballeur ne mérite pas de nous représenter. Le sélectionneur national a pris la bonne décision.

Repère

Liste des convoqués
Gardiens de buts
:
Mounir El Kajoui (Hatayspor).
Yassine Bounou (FC Séville).

Défenseurs :
Issam Chebake (Malatyaspor).
Hamza Mendyl (Schalke 04).
Nabil Dirar (Fenerbahçe).
Noussair Mazraoui (Ajax).
Saiss Ghanem (Wolverhampton).
Zouhair Feddal (Sporting).
Nayef Aguerd (Stade Rennais).
Samy Mmaee A Nwambebe (K SaintTrond).
Sofian Chakla (Villarreal CF).

Milieux de terrain:
Sofyan Amrabat (Fiorentina).
Hakim Ziyech (Chelsea).
Selim Amallah (Standard de Liège).
Oussama Tannane (Vitesse Arnhem).
Aymen Barkok (Dusseldorf).
Driss Saddiki (Willem II).
Nassim Boujellab (Schalke 04)
Omar El Kaddouri (PAOK Salonique).

Attaquants:
Achraf Hakimi (Inter Milan)
Achraf Bencharki (Zamalek).
Munir El Haddadi (Séville FC)
Mohamed Rharsalla (Solvan Bratisalava).
Zakaria labyad (AFC Ajax).
Youssef El Arabi (Olympiakos FC).
Youssef En-Nesyri (Séville FC).

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 11:36 Omnisports : Courrier du Nord-Est

Jeudi 22 Octobre 2020 - 16:36 Tennis : Les derniers rendez-vous 2020