Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

HackCovid : un début prometteur


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 31 Mars 2020

User de leurs compétences en technologie pour lutter contre le COVID-19 est le pari relevé par plusieurs jeunes porteurs de projets innovants.



HackCovid : un début prometteur
La Fédération des Technologies de L'Information de Télécommunication et de l’Offshoring (APEBI) a lancé un appel à projets innovants, sous la thématique « HackCovid : Moroccan Tech Against Covid-19 », un jour après l’annonce du confinement obligatoire. Objectif : Permettre aux jeunes de réfléchir, innover et mettre en exergue leurs compétences, au service d’une cause nationale.
L’appel lancé par les professionnels de l’APEBI n’est pas resté lettre morte, puisqu’ils ont reçu une centaine de candidatures spontanées, issues de startups, de TPMEs, de groupes d’étudiants, d’écoles, d’universités, d’acteurs associatifs, d’experts locaux et issus de la diaspora.
Un comité de sélection des projets a été mis en place, pour en extraire la substantifique moelle. Les projets sélectionnés étaient ceux dont l’impact était le plus concret, pragmatique et actionnable à court terme. En conséquence, 17 projets ont réussi à retenir l’attention du comité. Ils portaient sur différents thèmes, à savoir : la solidarité, la sécurité, le sanitaire et l’économie de crise. Certains de ces projets aideront les autorités, d’autres les médecins, les associations ou encore les citoyens.

La mission de l’APEBI ne s’arrête pas ici

L’APEBI a mis à la disposition des porteurs des projets cinq piliers d’accompagnement, indique un communiqué publié hier. Elle apporte un soutien financier, pour essayer dans la mesure du possible de couvrir à minima les coûts du projet. Technologiquement parlant, elle les aidera en leur facilitant le contact avec des partenaires prêts à aider en provisionnant des ressources technologiques, humaines et matérielles. Sur le plan réglementaire, la Commission Nationale de Contrôle de Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP) met à la disposition des innovateurs et start-ups, un accompagnement dédié pour les aider à innover dans la conformité. Un autre pilier important est le Mentorship. Les projets peuvent demander à être accompagnés par un mentor du réseau des meilleurs experts marocains dans le domaine pour les aider à faire avancer leurs projets. Enfin, l’APEBI se chargera de la promotion et de la mise en relation entre porteurs de projets, autorités et corporations nécessaires à une adhésion des utilisateurs finaux aux projets qui les concernent. 

Le virus ne connaît pas les frontières, l’APEBI non plus. Dans son communiqué, la fédération indique qu’elle ne compte pas s’arrêter au niveau national, elle pense à élargir le dispositif à plus grande échelle et sur des enjeux plus larges. Une portée Africaine pour le HackCovid est en cours de préparation en partenariat avec les institutions africaines de la Technologie.