L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Habitants des bidonvilles : Plus de 325.000 familles ont bénéficié du programme de relogement


Rédigé par avec MAP Lundi 19 Juin 2023

Plus de 325.000 familles ont bénéficié du programme de relogement des habitants des bidonvilles, a indiqué, lundi à Rabat, la ministre de l'Aménagement du territoire national, de l'Urbanisme et de la Politique de la ville, Fatima-Ezzahra El Mansouri.



En réponse à une question orale sur le "relogement des habitants des bidonvilles", posée par le Groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants, la ministre a souligné que le gouvernement a adopté durant les deux dernières années une nouvelle approche basée sur l’intégration du secteur privé dans les opérations de relogement, en raison notamment de la rareté de l’assiette foncière.

Cette approche, entamée dans la province de Skhirat-Témara, a porté sur 23.000 familles, dont 14.000 ont déjà bénéficié d’un relogement, a relevé la ministre, précisant que cette opération sera généralisée pour comprendre la ville de Casablanca qui abrite la plupart des bidonvilles.

Plusieurs problématiques entravent les opérations de recensement et de relogement des habitants des bidonvilles, a-t-elle dit, citant à titre d'exemple le cas de familles "recomposées" qui prolifèrent à l’issue de l’opération de recensement, d'où la nécessité de les soumettre à des commissions locales œuvrant, selon des normes scientifiques précises, à répondre au plus grand nombre de citoyens.

Le déficit de logement connu par certains centres ruraux est causé par le décalage entre l’offre et la demande dans ces régions, a, par ailleurs, souligné la ministre en réponse à une question orale posée par le du Groupe du Rassemblement national des indépendants à la Chambre des représentants sur "l’absence de l’offre immobilière dans certaines villes et centres ruraux", faisant observer que le programme de logement social ne correspond pas aux spécificités du monde rural.

Elle a, dans ce sens, assuré que le ministère veille à répondre à cette problématique à travers l’accélération de la réalisation des documents d’urbanisme, avec la couverture de 84% des communes à caractère rural grâce à la réalisation de 42 documents en 2022 et 2023, outre la mise en œuvre des recommandations du dialogue en ce qui concerne la simplification des procédures.

La ministre a, ainsi, noté que décret relatif à l’aide financière directe au logement sera prochainement présenté devant le gouvernement pour approbation, affirmant que ce texte prendra en considération les spécificités du monde rural.








🔴 Top News