L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




International

Guerre en Ukraine : Poursuite des frappes russes, Guterres à Moscou et Kiev


Rédigé par La rédaction Avec AFP et BFM.TV le Jeudi 28 Avril 2022

L'armée russe continue son "opération militaire" et confirme sa percée sur le sol ukrainien en se concentrant sur la partie est du pays. Kiev a dû reconnaître la perte de plusieurs localités, tombées aux mains des forces de Moscou.



L'armée ukrainienne a annoncé mercredi que plusieurs localités avaient été prises par l'armée russe dans l'est du pays. Depuis la réorganisation stratégique de l'offensive militaire russe en Ukraine, la région du Donbass, à l'est du pays, constitue l'objectif principal de Moscou.

L'armée russe a affirmé mercredi avoir détruit une "grande quantité" d'armes livrées à Kiev par les États-Unis et des pays européens, dans le sud-est de l'Ukraine. L'armée russe assure également avoir effectué des frappes aériennes contre 59 cibles ukrainiennes. L'armée ukrainienne a, quant à elle, dit avoir bombardé les positions russes sur l'île aux Serpents, en mer Noire, devenue un symbole de la résistance ukrainienne.

Les autorités de la république séparatiste prorusse de Transnistrie, en Moldavie, ont de leur côté annoncé qu'un village frontalier de l'Ukraine hébergeant un important dépôt de munitions russes avait été la cible de tirs après avoir été survolé par des drones.

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde contre toute intervention extérieure dans le conflit en Ukraine.

"Si quelqu'un a l'intention de s'ingérer de l'extérieur dans ce qui se passe (en Ukraine, ndlr) et de créer des menaces inacceptables pour la Russie, ils doivent savoir que notre riposte (...) sera rapide et foudroyante", a déclaré le maître du Kremlin devant la Douma.

Selon lui, la Russie n'hésitera pas à utiliser ses armes les plus modernes. "Nous avons tous ces outils dont personne d'autre ne peut se vanter actuellement. Nous n'allons pas nous vanter : nous allons les utiliser s'il le faut. Et j'aimerais que tout le monde le sache", a souligné le président russe. "Toutes les décisions là-dessus ont été déjà prises", a-t-il ajouté.

Les Ukrainiens s’attendent à "des semaines difficiles"

Le ministre ukrainien de la Défense Oleksiï Reznikov a prévenu ce mercredi que son pays s'attendait à "des semaines extrêmement difficiles" face à l'armée russe, qui "a déjà accumulé des forces pour une offensive majeure dans l'est" du pays, priorité de Moscou. Le responsable ukrainien, dans un communiqué sur Facebook, a appelé les Ukrainiens à "la résilience et l'unité" après plus de deux mois de conflit avec la Russie. Selon lui, l'armée russe, "déjà consciente de sa défaite stratégique, va tenter d'infliger le plus de souffrances possibles" aux soldats ukrainiens, qu'il a exhortés à "tenir le coup".

Par ailleurs, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est arrivé mercredi en Ukraine, sa première visite depuis le début de l'invasion russe le 24 février, a-t-il annoncé sur son compte Twitter mercredi.

"Je suis arrivé en Ukraine après m'être rendu à Moscou", a-t-il écrit, indiquant vouloir le travail "pour étendre le soutien humanitaire et assurer l'évacuation des civils des zones de combat". Antonio Guterres devait se rendre jeudi à Borodianka, Irpin et Boutcha, théâtres d'exactions pendant l'occupation russe en mars, avant de rencontrer le ministre des Affaires étrangères Dmytro Kouleba et le président ukrainien Volodymyr Zelensky.








🔴 Top News