Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Gestion du Covid-19 : Le Maroc 24ème pays le plus sûr au monde


Rédigé par Anass Machloukh le Samedi 10 Juillet 2021

Un rapport du magazine « Global Finance » a classé le Maroc parmi les pays les plus sûrs au monde d’un point de vue sanitaire grâce à sa maîtrise de la pandémie. Détails.




La gestion de la crise sanitaire a permis au Royaume de se classer en haut de l’échelle du classement de l’indice de sécurité du magazine Global Finance. Un indice qui tient compte des risques de catastrophes naturelles, le crime, le terrorisme et la guerre pour présenter une analyse plus complète des pays les plus sûrs au monde. Le rapport de cette année a intégré la gestion du covid-19 comme paramètre d’évaluation, vu impact dévastateur du virus sur le monde entier.
 
Le Maroc est classé à la 24ème place derrière Israël, l’un des pays qui ont le mieux géré la compagne de vaccination. Le Royaume a pu devancer quelques grands pays comme la Chine, les Etats unis et plusieurs pays de l’Union européenne, dont la France, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Selon le rapport, le classement bas de ces pays est dû au fait qu’ils se sont transformés à un épicentre de la pandémie au niveau mondial, à un moment donné et ce bien qu’ils soient développés.
 
Pour évaluer la gestion de la pandémie, le rapport s’est basé sur des indices épidémiologiques tels que le nombre des décès par habitant et l’état d’avancement de la vaccination. Le Maroc a obtenu un score de 8,05 ce qui signifie qu’il est considéré comme l’un des pays ayant pu gérer efficacement l’épreuve du covid-19, en maitrisant la mortalité et une vaccination stable et régulière.
 
Rappelons que le Maroc n’a enregistré que 9351 décès, depuis le début de la pandémie. La campagne de vaccination avance à un rythme relativement stable, malgré les retards de livraison des vaccins commandés par le Royaume. Près de 40% de la population ciblée est vaccinée, soit 10,34 millions de personnes. Les autorités comptent sur un taux de vaccination de 80% pour atteindre l’immunité collective.

  


Dans la même rubrique :
< >