L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Fouzi Lekjaa : au-delà de la guerre des hashtags


Rédigé par Soufiane CHAHID le Dimanche 12 Mars 2023



“#Lekjaa_corrompu”. Ce hashtag domine depuis quelques jours les réseaux sociaux, porté par des supporters du Raja qui s’estiment lésés par la fédération et son président. Dans la tête de ces Rajaouis, le président de la FRMF Fouzi Lekjaa serait derrière un complot visant leur club, au travers d’un arbitrage injuste et d’une programmation de matchs défavorable aux verts. Ce n’est pas la première fois que Fouzi Lekjaa est pris pour cible. En 2020, les supporters wydadis avaient lancé, pour les mêmes raisons, un hashtag “#Mafia_Lekjaa”, qui s’était propagé comme une traînée de poudre sur les réseaux.

Jusqu’à aujourd’hui, des messages de dénigrement et des graffitis remplissent encore les murs de certains quartiers de la ville blanche. Sans surprises, la grogne des Rajaouis a suscité des réactions mitigées. Si certains soutiennent la colère des supporters, d’autres qualifient ces derniers de “manipulés”, du moment que cet événement intervient à un moment sensible, où la rivalité Maroc-Algérie notamment sur l'organisation de la prochaine CAN a atteint les plus hautes sphères du football continental et mondial. Mais réagir ainsi, c’est prendre le problème par le mauvais bout. Le football est fait d’ardeur, d’amour, de haine, de passions dévorantes et déchaînées.

En bref, le football est une reproduction de la vie grandeur nature. Et c’est pour cela qu’on l’aime. Ces supporters aiment honnêtement et fidèlement leurs clubs, parfois jusqu’à l’excès. Sans sombrer dans le complotisme, plusieurs connaisseurs notent qu’il y a un vrai problème d’arbitrage cette saison. Ajoutez à cela le projet de professionnalisation du championnat national, initié en 2005, et qui s’éternise. Pour couronner le tout, le récent scandale des ventes de billets du Mondial.

Tout ceci entache l’image d’une fédération qui a, malgré tout, réussi quelques exploits ces dernières années. Sans jeter le discrédit ni sur des supporters qui font vivre le football national, ni sur la FRMF qui fait preuve d’un dynamisme certain, il est nécessaire de rétablir un dialogue en toute transparence et honnêteté pour poursuivre cette belle aventure.
Soufiane CHAHID



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Février 2024 - 15:53 Travail décent… On en est encore loin !






🔴 Top News