Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football / Raja de Béni Mellal: Rêve avorté et grogne de la presse locale


Rédigé par ELAZHAR le Mardi 19 Avril 2022



Journalistes dans les tribunes loin de leur place de travail.
Journalistes dans les tribunes loin de leur place de travail.
Deux défaites successives dont une à Oujda devant l’USMO et la plus assommante est celle la plus amère au terme de la 25ème journée devant le Wydad Fassi, classé au bas du tableau, et à Béni Mellal et qui dissipa donc tout espoir pour les supporters du club mellali de revenir chez les Grands de la Botola Pro 1 « Inwi ».

Et la déception n’en fut que plus cruelle surtout que le RBM avait sorti un superbe match aux 8èmes de finale de la Coupe du Trône face au Raja Casablancais et à la base des 120 minutes durant lesquelles les hommes de Mohamed Alaoui Ismaïli avaient fait souffrir leurs homologues de Rachid Taoussi et seuls les penalties départagèrent les deux Rajas à l’avantage des verts casablancais.

Une autre composante du sport local et du football en particulier endure amèrement avec le Raja de Béni Mellal, ce sont les membres de la presse locale qui se trouvent, à chaque occasion de match à domicile, livrés à eux-mêmes et sans personne pour répondre à leurs doléances dont un minimum de bonnes conditions de travail.

En effet, à chaque fois que le RBM reçoit, la tribune de presse se trouve investie par de n’importe qui et des intrus au vu et au su des organisateurs dont les autorités compétentes, alors que les journalistes se trouvent transférés inévitablement dans les tribunes du public malgré les promesses de qui de droit.

Rappelons également que les joueurs mellalis avaient boycotté les entrainements d’avant match revendiquant leurs arriérés dont cinq primes de match et le salaire du mois de mars, ce qui perturba tous les efforts déployés par le staff technique surtout sur le plan moral.