Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Le Raja… service minimum


Rédigé par Mohamed MELLOUK le Mardi 16 Février 2021

Coupe de la CAF (2ème tour préliminaire additionnel/aller)



Football : Le Raja… service minimum
Le Raja de Casablanca a croisé le fer avec l’Union de Monastir, représentant de la Tunisie, au Complexe Sportif Mohammed V de Casablanca, dans le cadre des compétitions marquant la Coupe de la Confédération Africaine de Football. Le match s’est soldé par la victoire du représentant du Royaume du Maroc sur le score de 1-0 ; but signé Mahmoud Ben Halib à la 34’.

Ce n’était pas facile pour les Verts

Mais avant de marquer ce but dont le RCA a gardé l’avantage, force est de reconnaitre que ce ne fut pas facile pour les Verts bidaouis. Pratiquement les quarantes minutes de ce premier acte ont, tous, été à l’avantage des visiteurs tunisiens qui ont raté une multitude de bonnes occasions que les spectateurs marocains, en général, et supporters du Raja en particulier, voyaient déjà dedans... Il fallait la maladresse des attaquants tunisiens conjuguée à l’excellente prestation du portier raja, oui, Anas Zniti, pour que cette mi-temps ne se termina pas à l’avantage des joueurs du Tihad Monastir. Par le biais d’un milieu de terrain bien fourni et très actif, l’adversaire du Raja obstrua tous les orifices qui pouvaient laisser pénétrer l’eau. La défense des Verts et son milieu de terrain avaient fort à faire. Le vrai visage du Raja a laissé place à un visage ridé, tendu et pas rassurant du tout. 

Jusqu’à la 34ème minute, un rush de la dynamo des Verts, Abdalilah El Hafidi, une passe lumineuse à Benhalib qui remet dans la foulée à Soufiane Rahimi. Lui-même va mettre Rahimi en orbite. Ce dernier échappe à la vigilance de son angegardien et adresse un centre-tir repris par le plat du pied par Benhalib. Le keeper tunisien eut la réaction de sa vie de gardien de but. Il renvoie le cuire vers le haut. Benhalib ne s’est pas arrêté. Il continua sa course et poussa le ballon, de la tête, dans les filets du club de Monastir.

Après ce but le club tunisien va découvrir le vrai visage du Raja.

Mauvaise prestation de l’arbitrage

Le très mauvais arbitre sénégalais ne manquera d’apporter des critiques acerbes à tous ceux qui l’ont désigné. Incompétence, mauvais jugements, mauvaise traduction des règlements…Ce juge sera mauvais dans toutes ses interventions. Il aura été mauvais jusqu’au bout du match lorsqu’il refusa un penalty indiscutable au profit des Casablancais en fin de rencontre. A chaque rencontre, les observateurs sportifs pensent s’être débarrassés de ces arbitres incompétents. Mais la prestation arbitrale à laquelle nous avons assisté, a effondré là nos espoirs comme un château de cartes.

En tous les cas, le match « retour » en Tunisie ne sera pas une partie de plaisir. Au vu de ce que les Verts ont présenté lors du premier acte, nous ne serions pas étonnés si le Raja sort de cette compétition pour laquelle il n’a pas montré grandchose. Comme si cela ne l’intéressait guère. Wait and see !

L’engouement pour la Ligue des Champions est-il plus intense ?
 
En effet, la Ligue des Champions ne produit pas le même effet que celle de la Coupe de la Confédération. L’élimination de la Champions League affecte sérieusement l’envie de poursuivre l’aventure africaine. Surtout lorsque la caisse est vide et que la Trésorerie «crie famine». C’est le cas du Raja aujourd’hui qui souffre d’une crise aiguë et se demande, en cas de passage au tour suivant, comment fera-t-il pour honorer ses engagements africains ?

  


Dans la même rubrique :
< >