Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Football : Hommage posthume à feu Mohamed Chehbi


Rédigé par ELAZHAR le Lundi 14 Décembre 2020

Il occupa plusieurs grandes responsabilités sous l’égide de la FRMF, dont 29 ans de présidence de la Ligue de Tadla



C’est le décès qui a endeuillé le football local, régional et même national, car la disparition d’un membre d’une famille est toujours une épreuve pénible qui attriste les proches bien entendu, mais aussi beaucoup d’autres et à des degrés différents. Décédé mercredi 9 décembre 2020, Mohamed Chehbi occupa plusieurs grandes responsabilités sous l’égide de la FRMF dont 29 ans de présidence de la Ligue de Tadla football, poste dans lequel il fut incontestablement et toujours réélu jusqu’au dernier souffle de sa vie. 

Un amoureux du football
Mohamed Chehbi avait vu le jour il y a soixante-seize ans. Il grandira avec l’amour du football et il aguerrira sa compétence dans les rouages de la gestion administrative OCP à Khouribga. Ainsi, sa passion pour le football et son engagement déterminé dans le domaine gestionnaire ont indéniablement marqué son parcours, avec cependant sa touche personnelle, loin d’être négligeable.

Quand la personnalité du défunt aura marqué d’une manière ou d’une autre la vie sportive locale, régionale et nationale, la mémoire se charge d’en diffuser les échos et d’en prolonger la portée. Il n’est pas étonnant que la disparition récente de Mohamed Chehbi ne semble pas près d’être oubliée. Cet homme originaire de la région de Khénifra et plus précisément du village de Tounfit aura, en effet, marqué la capitale du phosphate à laquelle il s’était profondément voué et attaché et à laquelle, il aura beaucoup donné.

Mohamed Chehbi aura été l’homme d’une ville à laquelle il aura consacré sa vie, l’homme d’un football auquel il aura consacré tout son savoir. Tout naturellement, c’est à Boujniba qu’il entamera ses compétences sportives et administratives, plus précisément, il commence au bas de l’échelle, et par faire du “terrain”. D’abord secrétaire général de l’Olympique de Boujniba en 1979, la progression se fait tout naturellement, à mesure qu’il excellait dans cette activité et dès la fusion OCB-OCK, il fut désigné secrétaire général de l’OCK en 1980 pour devenir l’un des acteurs de son accession en première division lors de la saison 82-83.

En 1991, Mohamed Chehbi céda son poste de S.G de l’OCK à Haj Jadir dont la compétence et l’abnégation sont indéniables et il fut élu président de Ligue de Tadla de football et juste une année après, il fut élu membre fédéral du temps du colonel Zemmouri. Et à l’avènement du général Housni Benslimane, il fut intégré comme vice-président de la Commission d’Arbitrage et juste deux années après, il fut désigné officiellement au poste de président de la Commission d’Arbitrage jusqu’en 2009.

Chehbi s’engage avec les FAR
En 2010, ses compétences de gestionnaire guidèrent le choix du comité de l’ASFAR d’engager Mohamed Chehbi comme superviseur général de la gestion professionnelle de la section football toutes catégories. Entre temps, on lui confia également la responsabilité administrative de l’équipe nationale féminine.

Rappelons que durant sa présidence de la Ligue, le nombre des équipes est passé de 86 à 131 et les licences de 3163 à 6077 licences. Et juste à la dernière assemblée générale, le rapport financier de la gestion de la Ligue avait enregistré un excédent de deux millions de dirhams. En outre, cinq écoles de football ont a vu le jour et le territoire de la Ligue a enregistré le gazonnage de 8 terrains de football équipés de toutes les installations nécessaires.

Mohamed Chehbi, un symbole et un exemple de dévouement, de charisme et d’abnégation devenu rarissime en ces temps. Que Dieu ait l’âme du défunt en Sa Sainte Miséricorde. « Nous sommes à Allah et à Lui nous retournons ».